Antony and the Johnsons

permalien | Retour à la fiche artiste

On ne peut ignorer le talent d'Antony Hegarty, leader de ce groupe new-yorkais. Au début des années 80, il quitte le Sussex pour la Californie. Emportant avec lui son goût pour la synthpop. Son arrivée à Manhattan, en 1990, le conduit à fonder un collectif artistique, de drag queens expérimentant sur les planches. Le premier album du groupe sort en 2000. 'I fell in Love with a dead Boy' ravira les amateurs de Advid Lynch et Angelo Badalamenti. Ils seront ensuite remarqués par Lou Reed, connu comme l'un des premiers admirateurs. Les voilà propulsés sur le label américain Secretly Canadian. En 2005, ils remportent le prix du meilleur album : 'I Am a Bird Now'. Ils collaborent avec Cocorosie, Devendra Banhart, Bjork ou encore Marianne Faithfull. Suit quelques années plus tard 'The crying Light'' (2009). De nombreux morceaux s'intégrent audacieusement dans des films indépendants, et ce à l'international. Une voix unique, au-delà du genre, des genres. 

  • Facebook
  • Twitter

Retour à la fiche artiste

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews

les artistes