Primal Scream

on 25/5/12 | permalien | Retour à la fiche artiste

Primal Scream rejoue "Screamadelica", la Cigale, 6 septembre 2011 (09/09/2011)
Elu "album le plus intoxiqué de tous les temps" par le NME, "Screamadelica" refait surface en réédition et live. Passant par la Cigale, Primal Scream mené par un Bobby Gillespie très fourmi nous prouve que l'émulsion dance-rock a tourné en faveur des guitares.
lire l'intégralité de l'article
Vinyl Art (29/10/2008)
Outre la commercialisation de jolis cadres pour afficher vos plus belles pochettes vinyle dans votre salon, au-dessus du canapé, Art Vinyl organise également une petite compétition de "la plus belle pochette de vinyle de l'année". En gros, le concept, c'est de clamer haut et fort l'idée que les vinyles, c'est beau, et qu'il faut acheter un...
lire l'intégralité de l'article
Primal Scream - Riot City Blues (13/06/2006)
Pour ceux qui aiment les déflagrations électro-punk de la bande à Gillespie ("XTRMNTR" et "Evil Heat" restant de bons souvenirs), l'annonce de l'arrivée du plus rock des albums du groupe depuis "Give out But Don't Give up" (1994) sonne comme une nouvelle plutôt décevante. Quand on découvre, à l'écoute, et bien que ledit Bobby soit le premier à s'en défendre, que le disque est un vrai revival St...
lire l'intégralité de l'article
Transmusicales de Rennes - Fugees, The Brian Jonestown Massacre, Primal Scream, Kill The Young, Clap Your Hands Say Yeah, Pure Reason Revolution, Gang Of Four (18/12/2005)
Et me voilà à nouveau aux Transmusicales (les 27èmes), le festival touche-à-tout, découvreur et incroyablement bien organisé qu'on ne présente plus. C'est la deuxième année que le festival se décentre à l'extérieur de la ville, dans le parc expo de St-Jacques. Bien que je trouve dommage que ce ne soit plus dans le centre, il faut bien avouer que c'est beaucoup plus pratique et confortable.
lire l'intégralité de l'article
Beautiful Freaks - #1 - Creation Records (09/11/2005)
Creation Records, ça vous dit quelque chose ? Oui, non, peut-être ? Si le seul groupe qui vous vient à l'esprit à l'évocation de ce label, c'est Oasis, c'est bien dommage (même si c'est déjà pas mal). Creation Records a permis à certains des groupes les plus talentueux de la pop et du rock britanniques d'exister et de trouver un public (parfois très restreint certes, mais comme vous le savez, l...
lire l'intégralité de l'article
Primavera Sound - Dominique A, the Divine Comedy, !!!, PJ Harvey, Primal Scream, the Fall, James Chance and the Contortions, Julie Delpy (23/06/2004)
Loin des champs de patates qui font l'ordinaire des méga-rassemblements estivaux, le festival Primavera a lieu à Barcelone même, à une petite heure (à pied) des Ramblas.
lire l'intégralité de l'article
Primal Scream - Evil heat (09/10/2002)
"I destroy everything I touch" scande Jim Reid sur le titre "Detroit" : la musique de Primal Scream depuis "Vanishing Point" (1997) se résume à ces 5 mots. On entre en effet dans les albums de Primal Scream comme dans un labyrinthe, sans connaître les épreuves qui nous attendent, sans savoir si un jour on trouvera la sortie, sans savoir si on n'en sortira pas trop amoché.
lire l'intégralité de l'article
Primal Scream - Screamadelica (20/12/1998)
En 1996, dans son classement précoce des meilleurs albums des 90's, le magazine Select expliquait pourquoi, qualités strictement musicales mises à part, il avait décidé de classer Screamadelica à la première place : sorti à l'orée de la décennie, et annoncé par "Loaded", single mythique, cet album, parce qu'il jetait un pont improbable entre classic rock et house, contenait en germe la musique ...
lire l'intégralité de l'article

  • Facebook
  • Twitter
Retour à la fiche artiste

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals

les artistes