The Divine Comedy

on 7/3/11 | permalien | Retour à la fiche artiste

Bilan 2016 - Les interviews (30/12/2016)
Nous avons eu la chance de mener un grand nombre d'interviews en 2016. Retour sur celles qui nous ont le plus marqués : une sélection forcément subjective !
lire l'intégralité de l'article
The Divine Comedy - Foreverland (12/09/2016)
Sur “Foreverland”, Neil Hannon, notre Irlandais préféré, fait de ses angoisses et de ses questionnements des chansons amies, hospitalières. Un nouvel album de Divine Comedy accompagné d'un deuxième disque plus grave et sobre, “In May”.
lire l'intégralité de l'article
Neil Hannon (The Divine Comedy) en voyage à Nantes les 18 et 19 octobre 2012 (23/10/2012)
Neil Hannon était l'invité du Lieu Unique pour trois dates dans différents lieux nantais. Bien loin des arrangements grandioses des disques de Divine Comedy, c'est en solo que l'Irlandais a revisité son riche répertoire, armé d'un piano, d'une guitare et de beaucoup d'humour.
lire l'intégralité de l'article
En Irlande, ils n'ont pas d'argent mais ils ont Neil Hannon (12/10/2011)
Lors d'une journee speciale Musique sur la radio publique RTE à Dublin, Neil Hannon a enregistré quelques titres avec un orchestre. Pour le plaisir des yeux et des oreilles...
lire l'intégralité de l'article
The Divine Comedy - BANG Goes the Knighthood (23/06/2010)
Depuis l'inspiré "Regeneration", au rythme qui lui convient et qui est finalement celui qu'on lui souhaite, Neil Hannon ne cesse de donner régulièrement d'excellentes nouvelles de sa muse.
lire l'intégralité de l'article
Neil Hannon en studio (22/02/2008)
...
lire l'intégralité de l'article
The Divine Comedy - Interview (16/08/2006)
On n'a pas eu la chance d'interviewer Neil Hannon pour la sortie de son nouvel album, "Victory for the Comic Muse", mais on l'avait eue à l'occasion de la sortie du précédent. Il se trouve que comme la vie n'est facile quand on est rédacteur à POPnews, on n'avait pas trouvé le temps de se pencher sur la retranscription de cette interview avec le sympathique Irlandais depuis. La honte. En rangea...
lire l'intégralité de l'article
The Divine Comedy - Victory For the Comic Muse (10/07/2006)
"Victory For the Comic Muse" est sans doute le plus écrit, le plus littéraire des albums de Neil Hannon depuis "Promenade" (douze ans déjà !), mais aussi l'un des plus décomplexés, et son storytelling a, pour le bonheur de l'auditeur, définitivement déserté la tentation de l'emphase. Ayant donné des preuves de bonne conduite dans ce domaine sur ses deux derniers disques ("Regeneration" en 2001...
lire l'intégralité de l'article
Oxegen Festival 2004 - Belle and Sebastian, the Strokes, the Cure, The Divine Comedy, Franz Ferdinand (08/09/2004)
Le festival OXEGEN en Irlande, situé au Punchestown Racecourse (un hippodrome près de Dublin), avait lieu depuis quelques années déjà sous le nom de WITNNESS. Il était alors sponsorisé et arrosé par Guinness. Cette année, le changement de bière imposa un changement de régime, et ce fut donc la première fois que sous le nom d'OXEGEN défilait une pléiade d'artistes pour la plupart inconto...
lire l'intégralité de l'article
Primavera Sound - Dominique A, the Divine Comedy, !!!, PJ Harvey, Primal Scream, the Fall, James Chance and the Contortions, Julie Delpy (23/06/2004)
Loin des champs de patates qui font l'ordinaire des méga-rassemblements estivaux, le festival Primavera a lieu à Barcelone même, à une petite heure (à pied) des Ramblas.
lire l'intégralité de l'article
Benicassim - Festival 2001 (14/11/2001)
Ça devait vraiment être très bien, Benicassim, parce que nos envoyés spéciaux là-bas ont mis du temps à s'en remettre... et à remettre leur rapport également ! Mais bon, un petit article ensoleillé en ce début d'hiver, ça ne se refuse pas...
lire l'intégralité de l'article
Singles - Alpha, K./Low, Boothnavy, The Divine Comedy, Bright Eyes (25/05/2001)

lire l'intégralité de l'article
Singles - PJ Harvey, Goldfrapp, The Divine Comedy, I am Kloot (22/04/2001)

lire l'intégralité de l'article
The Divine Comedy - Regeneration (21/03/2001)
Tant qu'a faire, pourquoi ne pas prendre un titre casse gueule ! Renouveau, renaissance résurrection ? Il y en avait plein. Et de toutes façons ils auraient servi de titres dans le NME et les Inrocks alors, pourquoi pas Regeneration ?
lire l'intégralité de l'article
Singles - Billy Mahonie, The Divine Comedy, Urusei Yatsura, Mogwai, Tori Amos (25/11/1999)

lire l'intégralité de l'article
The Divine Comedy - A Secret History (07/10/1999)
On avait appris à connaître Neil Hannon lors de petits concerts intimistes, assis par terre, admiratif de ce type rachitique qui, avec ses trois musiciens classiques, pondait une musique si belle.
lire l'intégralité de l'article
Singles - Shack, The Divine Comedy, Emiliana Torrini, Cinerama, Muse (13/09/1999)

lire l'intégralité de l'article

  • Facebook
  • Twitter
Retour à la fiche artiste

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews

les artistes