Yo La Tengo

on 7/3/11 | permalien | Retour à la fiche artiste

Yo La Tengo – There’s a riot going on (12/04/2018)
Disque de sieste idéal pour doux soleil horizontal.
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo – Stuff Like That There (20/10/2015)
Yo La Tengo, pépères sous le porche, reprennent une petite sélection de pépites et tentent de refaire le casse Fakebook. Classe comme toujours mais un poil décevant.
lire l'intégralité de l'article
Retour sur la 11ème édition du Soy Festival (Nantes) (19/11/2013)
Retour en texte et en image sur la 11ème édition du beau festival nantais soit une vingtaine de concerts étalés sur cinq jours dans différents lieux de la ville.
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo - Fade (12/11/2013)
Retour tardif (mais j'ai un mot d'excuse de 10kgs et 5 mois) sur le dernier album de notre trio préféré d'Hoboken.
lire l'intégralité de l'article
Les chroniques de la semaine en vidéo (8 et 9/10) (10/10/2009)
Elève brillant mais probablement trop appliqué pour exciter le grand public, Yo La Tengo fait sa rentrée avec son treizième album (sans compter les compilations diverses). Si vous n'avez toujours pas jeté une oreille à "Popular Songs", en voici une des meilleures pistes, "When It's Dark", jouée le 19 septembre dernier au Variety Playhouse...
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo - Popular Songs (08/10/2009)
Le terme n'existe pas vraiment, mais il leur irait comme un gant : Yo La Tengo est ce qu'on pourrait appeler un "groupe de proximité". Ce qui n'est pas tout à fait la même chose qu'un groupe populaire, et il faut sans doute voir de l'ironie dans le titre de leur nouvel album (quelque chose comme le douzième), "Popular Songs". Leurs fans ne se comptent peut-être pas en dizaines de millions, mais...
lire l'intégralité de l'article
Girls ? Hell yeah ! (20/09/2009)
Dans la catégorie des nouveaux groupes faisant leur rentrée, les Californiens de Girls, signés chez True Panther/Matador (Yo La Tengo, Sonic Youth, Pavement, rien de moins), risquent d'émerger très rapidement du lot. Découverts en 2008 avec le titre "Hellhole Ratrace", présent dans presque toutes les listes de fin d'année de la presse...
lire l'intégralité de l'article
Un second extrait du nouveau Yo La tengo en vidéo (29/07/2009)
Comme vous le savez certainement, "Popular Songs", le très attendu nouvel LP de Yo La Tengo, paraîtra le 9 septembre prochain chez Matador. Un premier extrait, "Periodically Double or Triple", avait déjà été mis en ligne par le groupe il y a quelques semaines. Aujourd'hui, c'est au tour de l'excellente chanson d'ouverture, "Here to Fall", de...
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo - Interview (10/07/2009)
C'est un peu plus d'une heure avant le concert de Yo La Tengo que l'on rencontre le groupe, détendu et blagueur, pour leur parler du concert "The Freewheelin' Yo La Tengo", de leurs projets et de leur nouvel album prévu en septembre. Le concept du concert de ce soir sera différent du format classique : un concert intimiste, avec un groupe en formation acoustique, et un public assis, attentif.
lire l'intégralité de l'article
Primavera Sound - Women, The Bats, The Vaselines, Yo La Tengo, Andrew Bird, My Bloody Valentine, Damien Jurado, Magnolia Electric Co., Bat for Lashes, Spiritualized, The Pains of Being Pure at Heart, (29/06/2009)
Le festival Primavera s'est installé en moins de dix ans comme l'un des rendez-vous incontournables pour les festivaliers aux goûts un tantinet pointus. Direction Barcelone et le parc du Forum, où a migré il y a quelques années le festival, pour croiser jeunes pousses prometteuses et monstres sacrés...
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo comme dans leur salon (ou le nôtre) (05/06/2009)
Ils ont appelé cette tournée "The Freewheeling Yo La Tengo", en clin d'oeil à Dylan, comme nous l'annoncions il y a quelques semaines. Des concerts hors promo (le nouvel album, "Popular Songs", ne sort que le 8 septembre), unplugged ou presque, avec un matériel minimal ; pas de setlist établie à l'avance ; et la possibilité pour le public de...
lire l'intégralité de l'article
Dark Was The Night (11/03/2009)
En 1993 fut publiée "No Alternative", compilation sortie en plein délire grunge réussissant à regrouper sur la même galette Sonic Youth, Pavement, Nirvana, The Verlaines ou encore The Smashing Pumpkins, marquant durablement nombre de groupes débutants et d'adolescents encore au collège.
lire l'intégralité de l'article
I'm Not There (26/12/2007)
En 1992, pour célébrer les 30 ans de la sortie du premier album de Bob Dylan, Columbia avait décidé de réunir au Madison Square Garden de New York, la fine fleur de la bourgeoisie rock. Bon, vu la qualité anecdotique du disque fêté (surtout en regard de ce qui allait suivre) la carton d'invitation devait être libellé en ces termes : "On a de l'argent à ne plus savoir quant foutre. On en a marre...
lire l'intégralité de l'article
La déjà grande Sophie (18/09/2007)
On aurait pu vous parler du concert de Yo La Tengo, le 11 septembre dernier au Trabendo (deux heures éblouissantes pour montrer ce que peut être le rock indépendant quand il est joué par des musiciens généreux, inspirés et passionnés), ou de celui de Nervous Cabaret, dimanche aux Tuileries dans le cadre d'un festival de fanfares (!), où...
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo - I Am Not Afraid of You And I Will Beat Your Ass (08/11/2006)
Ils peuvent bien menacer de nous botter les fesses, on n'en démordra pas. A part "Fakebook", majestueux patchwork de fringantes reprises couplées avec des originaux du même tonneau, Yo La Tengo n'a jamais sorti d'album totalement abouti.
lire l'intégralité de l'article
Chaos à l'aéroport (11/08/2006)
Raaaaah, le retour de la Route Du Rock, le rituel du remplissage de sac à dos (avec ou sans K-way cette année ?) et l'épluchage du programme pour pouvoir être à 2 endroits en même temps... J'attendais ça depuis un an. Après les feux d'artifices de l'année dernière (Cure, Sonic Youth mais aussi et surtout Art Brut et Yo La Tengo), que nous...
lire l'intégralité de l'article
La Route du Rock - Édition 2005 : The Cure, Sonic Youth, The Organ, Wedding Present, The National, Animal Collective, Art Brut, Yo La Tengo, Mercury Rev, Camille, Maxïmo Park, Vive La Fête (31/08/2005)
Pour sa 15e édition, la Route du rock voulait frapper fort. Mission accomplie avec une programmation riche en noms prestigieux (Wedding Present, Yo La Tengo, Sonic Youth, et bien sûr The Cure), un temps idéal (juste quelques gouttes le samedi), et un record d'affluence (selon les organisateurs, environ 26 000 entrées au fort de Saint-Père, 30 000 sur l'ensemble des lieux). Le festival reste néa...
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo - Prisoners of Love (07/05/2005)
Il fallait bien un triple cd pour revenir aujourd'hui sur l'un des parcours les plus excitants et exemplaires d'un des meilleurs groupes du rock U.S. de ces quinze dernières années. Je dis quinze, car même si le groupe originaire d'Hoboken a publié son premier single en 85 ("The River of Water" présent ici) et son premier album en 86 (Ride the Tiger), c'est véritablement avec Fakebook en 1990...
lire l'intégralité de l'article
Primavera Sound - Montgolfier Brothers, Yo La Tengo, Nacho Vegas, Thalia Zedek, The Go-Betweens, Sonic Youth... (04/06/2003)
Après la monumentale programmation de Benicassim 2002, la proche cousine Barcelone se devait de relever le défi, ce qu'elle a fait avec des affiches incroyables que votre webzine préféré ne pouvait manquer. A peine arrivé sous la canicule, une constatation s'impose : sous des apparences de contrôle total - billet avec hologrammes, badges à code barre et surtout vérification des empreintes digit...
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo - Summer Sun (30/04/2003)
Après l'époustouflant "I can Hear the Heart Beating As One", après le quasi pastoral "And Then Nothing Turned Itself Inside-Out", et plus de dix ans après le merveilleux "Fakebook", qu'attendre encore de Yo La Tengo ? Sans doute pas l'album en demi-teinte, à l'image de sa pochette, qu'on croit découvrir à la première écoute de ce "Summer Sun".
lire l'intégralité de l'article
V/A - This is where I belong : The songs of Ray Davies and the Kinks (29/05/2002)
Devant un tel disque hommage à un des groupes les plus séminaux et essentiels de la pop britannique (voire de la pop tout court), deux options sont possibles...
lire l'intégralité de l'article
Yo La Tengo - And Then Nothing Turned Itself Inside Out (15/03/2000)
Et si Yo La Tengo tournait en rond ? Rassurez-vous, seule la photographie intérieure de la pochette de leur dixième album pourrait le laisser penser.
lire l'intégralité de l'article

  • Facebook
  • Twitter
Retour à la fiche artiste

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews

les artistes