Le Married Monk envoie un nouveau faire-part

15/04/2018 |
  • Facebook
  • Twitter
|

On pensait que la carrière discographique du Married Monk s'était close il y a dix ans avec “Elephant People”, au terme d'un des parcours les plus passionnants et sous-estimés du rock français. Depuis, le groupe s'était seulement reformé pour quelques concerts sporadiques. D'où l'excellente surprise que constitue “Headgearalienpoo”, nouvel album à paraître le 25 mai chez Ici d'ailleurs, vingt-cinq ans après les premiers pas de la formation. Leader historique et chanteur du groupe, Christian Quermalet s'est entouré de Jean-Michel Pirès, batteur au CV impressionnant qui était déjà présent sur les derniers disques du Married Monk, et du nouveau venu Tom Rocton, multi-instrumentiste à l'esprit large (il joue notamment du trombone dans l'Orchestre national de Lorraine), et auteur au début de la décennie, sous l'alias Alone With King Kong, d'une poignée de disques qui révélaient un mélodiste pop hors pair. Le disque compte sept compositions originales aux titres riches en clins d'œil ("10.16 Saturday Night”, “Bomb on Blonde”, “Love Commander Strikes Again” en référence à un classique du groupe, “Love Commander”) et deux reprises, “Bus” de Dogbowl et “Siamese Twins” de The Cure. On espère des concerts dans la foulée.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews

les dernières news

»» toutes les news