1=0 – Forteresse

07/05/2012, par | Single |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

1=0 - Forteresse

Rock couillu pourfendant le rock "pote marié", 1=0 poursuit sa croisade et s’attaque aux forteresses humaines. Quatre titres secs, à fond les manettes, potards à onze. Rien de nouveau si ce n’est des riffs toujours solides, joués avec engagement, contretemps sur contretemps, et toujours ce phrasé si caractéristique donnant à 1=0 ce supplément d’âme. On ne se lasse pas d’entendre Olivier Briand chanter ses textes de fin de siècle qui n’en finit pas. La chanson double, "Forteresse" et "Forteresse (baisse ta garde)", rappelle "Le Produit" et on ne peut que saluer le courage de 1=0 de continuer le combat : chanter en français un rock puissant et poétique tout en cherchant de nouvelles voies rhétoriques sur les traces du rap sans pour autant se vautrer dans les égarements de la fusion ou du slam.

Ce n’est jamais bien gai ("Mossoul (live) ") mais c’est toujours aussi direct qu’un coup de poing dans le ventre ou que l’horreur du quotidien.

On est ravi d’entendre également "Tue-Le", une relecture de "Prayer To God" de Shellac qu’on appréciait déjà en version folk acoustique. C’est ici plus qu’une reprise : une véritable réappropriation de la chanson et donc un nouveau titre à part entière. Les fans de Shellac apprécieront peut-être. Les fans de 1=0 certainement. On attend "Hôpital" de Jonathan Richman sur la prochaine sortie ou, à défaut, un enregistrement de Perce Neige, duo prometteur entendu au 7ème ciel. A découvrir sur le site du groupe.

Avec l’aide de celle qui aime m’accompagner aux Urgences, Johanna D.

Acheter sur Amazon
  1. Forteresse
  2. Forteresse (baisse ta garde)
  3. Mossoul (live)
  4. Tue-le (A Prayer To God)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews