10 raisons d’aller au FVTVR Festival à Nantes les 9, 10 et 11 juillet

26/06/2015, par Sandrine Lesage | Festivals |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Le label indépendant nantais FVTVR Records organise son premier festival à Nantes les 9, 10 et 11 juillet prochains : tour d'horizon des 10 bonnes raisons de se projeter dans un futur proche !

1. Parce que c’est la 1ère édition du FVTVR festival, organisé par le label nantais qui monte depuis 2008, et aujourd’hui représenté en licence par Sony. Ça se passe sur 3 jours, du 9 au 11 juillet. Et dans le futur, vous pourrez vous vanter d’avoir vu ses premiers pas sur le sol de Nantes.

 

2. Parce que c’est FVTVR qui régale. Le label indépendant nantais a signé parmi les meilleures sorties en termes d’electro-pop, synth-pop, electro ou pop psyché de la région et au-delà : Pegase, Disco Anti Napoleon, Minitel Rose, College ou Rhum for Pauline.

 

3. Parce qu’on sait depuis 2007 (quand on était encore sur MySpace !) que Valérie n’est pas seulement le prénom le plus donné en 1969 : c’est surtout un réseau artistique créé à Nantes par le musicien et producteur College. Au sein de ce collectif réunissant producteurs, musiciens, labels et graphistes, on a vu graviter Minitel Rose, Anoraak ou Maethelvin, ce dernier étant présent lors de l’édition 2015 pour des DJ sets entre les concerts.

 

4. Parce que voir débarquer Ryan Gosling à Nantes, vêtu de son bombers au scorpion et de ses gants de pilote, cure-dents au coin des lèvres au volant d’une voiture, pourrait presque devenir réalité. En tout cas grâce au pouvoir de suggestion de "A Real Hero", le tube de College et Electric Youth, qui porte la BO de "Drive" (Prix de la mise en scène pour Nicolas Winding Refn à Cannes 2011). College est l’alias de David Grellier (également moitié de Sexy Sushi), qui marque par sa présence au FVTVR festival son retour en terres nantaises.

 

5. Parce que Disco Anti Napoleon a sorti fin 2014 un album de pop-rock psyché, "Ascent", qui n’a rien à envier à la vague de livraisons à ascendance cosmique de ces dernières années. Et quoi de mieux pour être plus près des ovnis et de goûter ce "parfait folk des étoiles", que d’assister au set de DAN sur la terrasse de Trempolino ?

  

 

6. Parce que les Nantais de Rhum for Pauline publient un nouvel EP après trois ans passés à expérimenter en studio et à jouer live en compagnie de Pegase. Intitulé "When Endless Ends", ce trois titres est annonciateur d'un premier album à paraître à la rentrée, après la sortie de deux EP remarqués.

 

 

7. Parce que Romantic Warriors (le nouveau projet de Raphaël d’Hervez, alias Pegase, Quentin Gauvin et Romain Lemé, échappés de Minitel Rose) proposera un concert en quadriphonie. Le groupe, installé  au milieu de la salle, verra son live enregistré et ensuite diffusé en boucle dans l’espace pour le reste de la soirée. Un voyage sonore épique et mystérieux en perspective !

 

8. Parce que la soirée du 10 juillet au Lieu Unique annonce un programme alléchant : "clubbing, dancing, péchoting" ! Les DJs nantais Moment et Phil Tremble mixeront à partir de 22h, sans compter un autre type de cocktail exclusif, offrant à entendre des mélanges intra-FVTVR du style Pegase Anti Napoleon ou Rhum for Warriors.

 

 9. Parce qu’on pourrait chercher une excuse pour traîner un samedi soir au bar du Chien Stupide, le QG off de l’équipe FVTVR. Alibi le 11 juillet : le concert de Jerry Paper, l’alias groovy de l’Américain Lucas W. Nathan quand il joue sa synth-pop décontractée. Tickets en vente sur place.

 

 

10. Parce que c’est complètement et entièrement gratuit les deux premiers soirs à Trempolino (9 juillet) et au Lieu Unique (10 juillet) ! Et que cela permettra de lâcher quelques euros pour un burger maison cuisiné par le premier food truck nantais.

Toutes les informations pratiques sur la page de l'événement Facebook du festival.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews