2010 : le bilan

11/01/2011, par la Rédaction | Bilans annuels |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien


Alan Palomo (Neon Indian)

Littéralement le concert le plus chaud de l'année : Alan Palomo alias Neon Indian a montré à l'Espace B le 13 septembre que la Chill Wave n'était pas qu'une chimère (album : "Psychic Chasms")

Flaming Lips par Guillaume Sautereau

Je ne vais plus aux concerts des Flaming Lips pour la musique depuis bien longtemps, mais visuellement, on en prend plein les mirettes, ce n'est quand même pas rien. DO YOU REALIZE?

 

Erica Buettner par Guillaume Sautereau

Difficile de ne retenir qu'un concert de la troisième saison de concerts au 7ème Ciel. Alors, pourquoi pas la belle et précieuse Erica Buettner ?

 

Villagers par Guillaume Sautereau

En première partie d'un concert moyen de Wild Beasts débarque Conor J O'Brien aka Villagers. Pas un perdreau de l'année, mais une belle révélation pour un songwriter irlandais qui n'a pas peur d'un certain lyrisme bien de chez lui et d'un classicisme pop qu'il maîtrise à merveille.

 

Caribou

Intelligent en diable, pop et dansant par dessus le marché sur disque. En vieux routier qu'il a su devenir (173 concerts cette année !), Dan Snaith relève le défi haut la main sur scène, et ce ne sont pas les spectacteurs de son concert au Cabaret Sauvage de novembre qui le démentiront. Difficile d'oublier le frénétique final de "Suns". 2010, année impossible sans Caribou.

 

Soap and Skin par Guillaume Sautereau

Elle me fout les jetons, à moi, Anja. Luc parle bien de Soap&Skin, lui.

 

Alexandre Varlet au 7ème Ciel

Difficile de ne retenir qu'un concert de la troisième saison de concerts au 7ème Ciel... Mais quand même, celui du Marseillais d'adoption Alexandre Varlet, subtil, nerveux et poignant à la fois, mérite qu'on le mentionne à nouveau.

 

PVT

Deux jours après l'ambiance bon enfant du concert de Neon Indian dans un Espace B en chaleur, PVT investit le Nouveau Casino pour un concert très attendu. Le hipster parisien a lustré sa moustache, le concert sera lui un peu en dedans relativement aux attentes très élevées. Mais bon quand même.

 

Lolito

Difficile de ne retenir qu'un concert de la troisième saison de concerts au 7ème Ciel... Au final, ce sera Lolito, un peu parce que de peut-êre plus illustres invités - Josh T. Pearson, Loney Dear - s'étaient contentés, souvent fort bien certes, de jouer la carte du murmure, de manière un peu trop convenu pour l'intimité de la terrasse du 7ème Ciel là tandis qu'eux ne lésinèrent pas sur l'enthousiasme et l'énergie, beaucoup par leur talent et la qualité de leurs morceaux. Un vrai Eden power pop.

 

Bill Callahan par Guillaume Sautereau

"Sometimes I Wish we Were an Eagle" était un des sommets de 2009. En 2010, Bill Callahan a un peu tourné par chez nous pour défendre son album. "Un peu", oui, version minimaliste, seul avec un batteur, ici au Café de la Danse, en février. L'option "Monsieur Plus", ce sera pour un chouette double album vinyle live, "Rough Travel For A Rare Thing", vivement conseillé.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog