2010 : le bilan

11/01/2011, par la Rédaction | Bilans annuels |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

 

BEACH HOUSE - Teen Dream

Beach House - Teen DreamLe papillon a quitté sa chrysalide. Telle pourrait être la métaphore utile de ce "Teen Dream" de Beach House. Pour ce troisième album, le duo sort de ses rêveries cafardeuses chichement arrangées pour s'offrir du grand format. Il ouvre les volets, le vent s'engouffre dans la maison, les mélodies prennent le large sur des arrangements plus riches et plus languides. Et la voix de Victoria Legrand, délicieusement androgyne, fend la brume de mer avec une force vibrante qu'on ne lui connaissait pas. Quel beau spectacle à contempler.(LT) 

 

DEERHUNTER - Halcyon Digest

Deerhunter - Halcyon Digest Avec "Halcyon Digest", Deerhunter aiguise sa lame, tel le chasseur qu'il est et qui, d'un geste précis, va séparer l'indispensable du superflu, écarter abats et graisses et ne garder que les pièces nobles. Après, comment le groupe fait-il pour ficeler ensemble le Velvet Underground et Syd Barrett, Pavement et Galaxie 500, les Byrds et Television ? Cela reste un mystère mais "Halcyon Digest" demeure long en bouche, rond et charnu souvent, saignant quand il le faut. En tous cas, dans sa catégorie, le groupe de Bradford Cox postule sérieusement au titre de meilleur ouvrier d'Amérique de l'année.(Cdu)

 

THE RADIO DEPT. - Clinging to a Scheme

 The Radio Dept. - Clinging to a SchemeBelle surprise que de retrouver les Suédois de The Radio Dept sur le podium. Plus qu'une prime au mérite ou à l'ancienneté, cette place récompense la savante et brillante réussite qu'est "Clinging to a Scheme" qui, contrairement à ce que son titre pourrait laisser entendre, s'éloigne d'un restrictif revival shoegazing pour intégrer là une pincée de dub, ici une rasade de groove. (GS)

concert

 

OWEN PALLETT - Heartland

L'homme aux mille projets a, une fois de plus, été à la hauteur de ses ambitions pourtant élevées. Ayant réuni l'orchestre symphonique de Prague tout entier pour les arrangements de son album-concept "Heartland", le violoniste dégaine ici une oeuvre à la fois complexe (mise en abyme de l'artiste se représentant comme créateur de son disque, compositions exigeantes) et accessible, au son dense mais aérien. Avec ses paysages en tons pastels et ses rebondissements contés avec un brin de sarcasme, "Heartland" constitue une fresque merveilleuse et fascinante.(CG) 

 

SHANNON WRIGHT - Secret Blood

Shannon Wright - Secret BloodToujours aussi insaisissable, Shannon Wright est revenue cette année avec "Secret Blood", disque marquant par son intégrité, sa capacité à rester dans le rouge tout du long, même quand il semble que la Floridienne lève le pied. L'inspiration est là, l'intensité aussi, et le disque confirme le souffle et le caractère inclassable de cette jeune femme, qui avec presque rien (guitare-basse-batterie-piano) arrive à émerger bien au-dessus de la mêlée.(MC) 

 

THE NATIONAL - High Violet

The National - High VioletThe National nous avait habitués à des albums longs en bouche, on savait qu'il fallait être patient et ne pas s'arrêter à une première écoute. Avec "High Violet", on a insisté, insisté, et on s'est un peu cassé les dents. Un album dense, sans les montagnes russes d'antan peut-être, un très bon album pas assez bon. "Seulement" sixième de notre classement, tout est relatif. (GS) 

 

VILLAGERS - Becoming A Jackal

Villagers - Becoming a JackalOn a du mal à imaginer quel type de mystérieux village irlandais peut héberger autant de talents différents. On comprend pourtant sans peine, au vu du nombre de ceux-ci, pourquoi le jeune Conor J O'Brien, seul maître à bord, a opté pour ce pluriel trompeur. Villagers abrite en effet un songwriter tout en nuances, un musicien multi-instrumentiste, un parolier audacieux et un mélodiste assez fin pour faire croire (à tort bien sûr) que ce n'est pas là son point fort. Tout ça chez un seul petit bonhomme de vingt-sept ans qui place bien haut la barre avec ce premier album. (JCD) 

 

JOANNA NEWSOM - Have One on Me

Joanna Newsom - Have One On MeDélicieusement excessif, ce troisième et triple album déplace des montagnes d'une sensualité, toujours pénible aux profanes, pareillement enchanteresse aux chanceux, qui tomberont immanquablement sous le charme vénéneux de la jeune harpiste. Plus que jamais à l'aise en réincarnation folk de Kate Bush, la fatale Joanna joue à cajoler nos sens, manipulant à souhait fausse naïveté et art maîtrisé de la séduction. On succombe avec plaisir, parce qu'on ne peut faire autrement. Et malgré la profusion du disque, on en redemande encore à la fin. Awesome Newsom. (JCD)

 

PHANTOM BUFFALO - Cement Postcard With Owl Colours

Phantom Buffalo - Cement Postcard With Owl ColoursLe troisième album des fantômes encore trop méconnus a traversé l'Atlantique grâce au label participatif Microcultures, et c'est tant mieux. Car ces mélodies discrètes qui s'infiltrent dans les veines jusqu'à entraîner la plus parfaite dépendance parviennent à arrondir les angles et à atténuer les aspérités, créant un cocon tout à fait salutaire. C'est sans doute pour leur caractère étrangement intime que ces comptines hivernales tout en demi-teintes méritent une place de choix dans les bilans de fin d'année (CG) 

 

ARNAUD FLEURENT-DIDIER - La Reproduction

 Enfin en pleine lumière, Arnaud Fleurent-Didier aura partagé son monde, y compris au sein de l'équipe de POPnews, avec un album qui, pourtant sorti en tout début d'année, aura tenu sur la longueur. A couvert et non plus tapi dans l'underground et camouflé sous une épaisse couche de chantilly comme l'était son prédécesseur, le velléitaire "Portrait du jeune homme en artiste", "La reproduction" s'exposait pourtant aux critiques faciles, aux procès en égotisme bobo ou en témoignage générationnel prétentieux. Rien de tout cela, un disque personnel et sans ironie, ne payant pas de mine musicalement au premier abord mais incroyablement chiadé, au fond, avec des limites assumées (la voix, peut-être). Et puis "France Culture" est un putain de morceau.(GS)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog