Alain Bashung, au travers des interviews POPnews

15/03/2009, par Christophe Dufeu | Edito |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

En plein séisme de la disparition d'Alain Bashung (combien de degrés sur l'échelle de Richter ?), on a presque tout dit sur l'homme, le musicien, son influence, son exigence... Nous avons désiré laisser la parole à des artistes francophones qui, au cours de nos interviews, ont souvent évoqué Alain Bashung.

Vera Clouzot (2000) : "Ah, ça, on s'est bien battu, Richard et moi, pour forcer Pierre à essayer de chanter en français. A chaque répétition, on glissait un petit mot là-dessus, Richard nous faisait écouter du Brel, on écoutait Bashung." Interview de Nicolas Fahy de Vera Clouzot

Orwell (2002) : "Et en même temps, il y a des fois des trucs français que je trouve supers : le dernier album en date de Bashung, franchement, c'est un des meilleurs disques français que je connaisse. La qualité des chansons, l'utilisation de sa voix, les paroles, l'album est vraiment un super bon album." Interview d'Orwell

Dominique A (2004) : "Toujours dans tes rapports d'inactivité, tu avais parlé de "L'Imprudence", le dernier Bashung, en disant qu'il mettait la barre encore plus haut, j'imagine pour ton disque... Pour mon disque, mais aussi pour tout le monde en France. Oui ça je le crie sur tous les toits, je ne peux pas faire autrement si je veux être honnête. Le dernier disque est une... conséquence de l'écoute de "L'Imprudence". Interview de Dominique A

Patrick Eudeline (2006) : "Je suis content, car les personnes que je respecte le plus dans le métier ont décroché leur téléphone pour me dire qu'ils trouvaient l'album réussi : Bashung, Christophe, Bertrand Burgalat..." Interview de Patrick Eudeline

Alexandre Varlet (2007) : "J'ai rencontré aussi de fortes accointances avec Bashung parce que c'est un des rares mecs qui revendiquent des choses que j'écoutais : Wire, Neubauten, Nick Cave. Donc fatalement, je m'y suis intéressé et puis j'aime bien une certaine forme de mélancolie." Interview d'Alexandre Varlet

Barbara Carlotti (2007) : "J'aime énormément Bashung, je l'ai croisé l'autre jour et je me suis dit que ce type était vraiment formidable, il y a chez lui une simplicité que je ne soupçonnais pas." Interview de Barbara Carlotti

Wilfried* (2008) : "Mais j'aime beaucoup la chanson française (le lettré Belin, l'idéale Carlotti, le maître Bashung, ou toute la bande post-situ fantaisiste des Disques Bien), et Katerine, encore, pour sa dimension christique (son sens du sacrifice joyeux) et subversive (je ne suis pas un numéro de l'annuaire)." Interview de Wilfried*

Arman Méliès (2008) : "Moi qui ai eu la chance de côtoyer un peu Bashung, il m'a appris la révolution permanente, ce monsieur ; il remet tout en cause tout le temps." Dans cette interview, Arman Méliès revient longuement sur son travail avec Alain Bashung et sur ses rapports avec lui. Interview d'Arman Méliès

Et bien sûr, à propos d'Alain Bashung : La chronique de "Le Cantique des Cantiques" La chronique de "Bleu Pétrole" La chronique de son concert de l'an dernier lors du festival Chorus

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews