Alasdair Roberts - The Amber Gatherers

01/03/2007, par Marc Schmit | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALASDAIR ROBERTS - The Amber Gatherers
(Drag City/ Discograph) [site] - acheter ce disque

ALASDAIR ROBERTS - The Amber GatherersQuelque part, Alasdair Roberts est une anomalie. Serait-on tenté de le rapprocher de quelques-uns de ses collègues de label, Bonnie Prince Billy en tête, avec lequel il collabora le temps d'un EP ? (et dont, pur hasard, le "Letting Go" trône également sur mon bureau). Pas sûr que les amoureux de Will Oldham y trouvent leur compte malgré un cousinage qui transparaît régulièrement. Peut-être est-ce dû à cette façon de rester à distance, de ne pas chercher à toucher directement l'âme. Alasdair Roberts nous parle depuis une contrée d'un autre âge, à coup d'histoires souvent imagées (pas mal de références à la nature, que ce soit au monde animal, végétal ou minéral), qui semblent même parfois un peu désuètes. Ajoutez à cela une voix douce et posée, tout ceci ne contribue pas précisément à installer la tension, mais bien plutôt à adoucir la mélancolie par l'imaginaire.
On aurait tort cependant de l'assimiler à un quelconque folklore passéiste ou poussiéreux. Car la vie et l'émotion traversent bien ces chansons. Elles sont juste distillées avec une pudeur que d'aucuns pourraient juger parcimonieuse. Pour un "Where Twines The Path" relativement immédiat, il m'a fallu un peu de patience pour goûter aux charmes de "Waxwing" (final très touchant) ou avoir le cœur serré sur "Let Me Lie And Bleed Awhile". Si on n'y prend garde, on peut même se retrouver à tapoter du pied sur "Firewater".
On s'autorisera aussi à penser à Johan Asherton, autre loner lunaire, dont le dernier opus ne s'intitule t'il pas "Amber Songs". Facile, certes, mais s'ils se croisent un jour sur une lande battue par les vents, ces deux-là auront-ils au moins quelque chose à s'échanger.

Marc Schmit

Riddle Me This
Where Twines The Path
Waxwing
I Had A Kiss Of The King's Hand
The Cruel War
Let Me Lie And Bleed Awhile
Firewater
River Rhine
I Have A Charm
The Old Men Of The Shells
The Calfless Cow


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews