Albums - Montag, Michael Andrews, Parenthetic Girls

21/06/2007, par | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS par Vincent Le Doeuff

MICHAEL ANDREWS - Hand on String
(We Love You / PIAS)
[site] - acheter ce disque

Michael Andrews, c'est le genre de type dont le patronyme ne dit rien à personne mais dont tout le monde connaît le tube (un peu comme celle qui a chanté "Boule de flipper"...). Sa cover tendre et neurasthénique de "Mad World" (Tears for Fears) a connu un succès phénoménal plaçant son morceau dans l'univers musical collectif. Mais Andrews est aussi producteur (Metric), acteur et compositeur.
"Hand on String", son premier album solo, est délicat, léger et paisible. L'Américain confectionne du folk sobre en puisant le dépouillement et la simplicité chez Elliott Smith, les orchestrations raffinés et travaillées chez Nick Drake.
Un seul titre, "Sweeping, Cleaning And Organizing", sort momentanément de cette optique folk en lorgnant plutôt vers du Cornelius soft.
Andrews réussit plutôt bien son premier opus mais l'absence flagrante de titres accrocheurs (pas de "Pink Moon", pas de "Between the Bars") risque de lui porter préjudice. L'amateur de ritournelles imparables et mémorables restera un peu sur sa faim.

MONTAG - Going Places
(Carpack / PIAS)
[site] - acheter ce disque

"Going Places" est le troisième album de Montag (a.k.a Antoine Bédard). Aussi onirique que les précédents, accumulant diverses orientations stylistiques dans une ambiance pop electro moderne et naïve, ce dernier opus poursuit la ligne tracée sur les deux premiers albums. Une évolution tranquille, le Canadien préfèrant manifestement les réformes douces aux révolutions brutales.
Encore une fois, Antoine Bédard s'adjoint une guest list de renom : Amy Millan des Stars (déjà présente sur le précédent opus "Alone, Not Alone"), Au Revoir Simone, Owen Pallett de Final Fantasy et Anthony Gonzales de M83. Pour les morceaux chantés en français, Bédard a confié le micro à Ghislain Poirier. Les textes de ce dernier ne sont jamais très loin de l'univers de Mathieu Malon, mais sont récités avec un débit plus proche de celui de Daho.
Avec "Going Places", Antoine Bédard poursuit ses explorations en diversifiant ses orientations stylistiques, tout en conservant cette atmosphère electro éthérée obstinément moderne.

PARENTHETICAL GIRLS - Safe as Houses
(Acuarela / Abeille Musique)
[site] - acheter ce disque

Parenthetical Girls est un trio américain de Seattle composé de Zac Pennington, Sam Mickens et Jherek Bischoff (qui assure aussi les arrangements et la production). Après diverses réalisations passées complètement inaperçues, ces Américains nous proposent un album d'electro-pop mélodique complètement tordue et torturée.
Avec un chant androgyne, Pennington nous invite à suivre des histoires sombres et violentes sur la vie de jeunes femmes, relatant des épisodes clés de la puberté à la maternité en passant par le viol. Des textes bien réjouissants donc, posés sur des mélodies douces et des rythmes déstructurés.
"Safe as Houses" est un disque bien particulier mélangeant à la fois une pop très classique et une pop beaucoup plus expérimentale. En essayant d'accomplir une fusion improbable entre la musique extrémiste de Xiu Xiu et le lyrisme d'Arcade Fire ou de Clap Your Hands Say Yeah, les Américains réussissent leur coup.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals