Albums - Jullian Angel, Refrigerator

17/07/2007, par Jean-Charles Dufeu | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS par Jean-Charles Dufeu

REFRIGERATOR - Bottles of Make Up
(Shrimper / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

Ils sont deux, ils sont frères, ils font depuis plus de quinze ans du folk très indie avec des mélodies imparables... Je veux bien sûr parler de Refrigerator. Cela dit, leurs points de connivence avec les troubadours Herman Düne ne s'arrête pas à cette description sommaire. Dennis Callaci chanteur, guitariste, et frère du groupe est à l'origine du label Shrimper, sur lequel le trio américano-franco-suédois a fait ses premières armes. Avec ce disque, le dénicheur de talents montre qu'il en a aussi à revendre. Souvent faites de deux ou trois bouts de ficelles, ou disons plutôt de six bouts de ficelles bien tendues au-dessus d'une rosace, les mélodies de Refrigerator sont généralement très simples, calmes et touchantes et font dire à un autre modèle du genre, John Darnielle (nasillard chanteur des Mountain Goats) que Refrigerator est "le plus grand groupe dans l'histoire de la musique". Sans aller jusque-là, et sans non plus céder aux faciles tentations scribouillardes (non, ce disque n'est pas le plus rafaîchissant de l'année) force est de reconnaître que ces Bottles of Make Up méritent amplement d'être goûtées. Aucun risque d'attaque cardiaque, mais c'est justement ce qui peut séduire.

JULLIAN ANGEL - Life Was the Answer
(Another Record) [site]

Dans un autre registre, mais dans la même famille des songwriters qui font beaucoup de choses avec peu de matière première, revoilà Jullian Angel, dont certains avaient pu remarquer le précédent album, Melancholic Ecstasy. De mélancolie il est toujours question ici, de bidouillages électroniques sensiblement moins, puisque l'album est construit à partir d'une guitare acoustique souveraine autour desquels gravitent quelques arrangements pour la plupart acoustiques. Et ce virage artistique réussit plutôt bien à notre ange triste, visiblement consumé par quelques profondes et tenaces désillusions. On s'en réjouirait presque, tant les chansons gagnent en gravité et profondeur ce qu'elles perdent en prouesse technique. Mais derrière cette façade d'austérité propre au folk ténébreux de quelques très lointains modèles 60's pointe, comme dans le précédent recueil, une réelle ambition d'insuffler à chaque chanson sa propre personnalité, sans faire l'économie, si nécessaire, de quelques fantaisies plus modernes. Les titres se succèdent donc sans se ressembler, l'ensemble est fort homogène, sincère et direct, tout en mélodies. Acoustic Was the Answer.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews