Albums - Whistler - Spearmint - Frank and Walters

03/12/2000, par mr modular | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS - par Mister Modular

WHISTLER - Faith In the MorningWHISTLER - Faith In the Morning
(Wiiija / Labels)

Ha! La classique histoire du si-difficile-deuxième-album! Un virage si aisément négocié par Whistler, après leur éblouissant premier essai ("Whistler" en 1999). Quand on fait des pointes de vitesse à 26 km/h, il est finalement assez normal de ne pas sortir du virage. De la boîte deux vitesses utilisée sur "Whistler", le groupe n'emploie plus que la première. Il ne s'agit pourtant ni de post-rock anorexique ni de néo-country qui sommeille au soleil.
Ces nouvelles chansons restent illuminées par le souvenir de Nick Drake qui se reflète sur le marbre Young Marble Giants : une guitare sèche et (parfois) une batterie timide qui bercent la voix de Kerry, si blanche, si blonde, tellement british. Contrairement à ce que son titre pourrait laisser croire, "Faith in the Morning" est idéal vers 23h, sous la couette.

Happiness
Thank You
You and Me
Faith in the Morning
Sad Songs
Don't Forget Me Forever
Little Boulders
Watches of Switzerland
It's Not Too Late
Solitude
I Felt a Funeral
I Saw You

SPEARMINT - Oklahoma!SPEARMINT - Oklahoma!
(hitBACK / Poplane)

[site du groupe]

Ha! La classique histoire du si-difficile-deuxième-album! Un virage si difficilement négocié par Spearmint en effet. "Oklahoma!" n'est pas une franche déception mais laisse un arrière-goût de bâclé : production rachitique, vilaine pochette et pas un seul titre n'offre le panache d'un "We're Going Out". Heureusement il reste cette petite étincelle malicieuse au cœur même des nouveaux morceaux de Spearmint, ce qui fait que je persiste à croire que ce groupe possède la trempe d'un Pulp ou d'un Suede (en moins glamour, certes) : "Oklahoma!" (le morceau) pétille comme du Housemartins, la mélodie de l'acoustique "I Went Away" est irrésistible ou encore "The Locomotion" fonce pleins phares sur la piste de danse.

Oklahoma!
Leaves
The Good of the Family
I Went Away
The Locomotion
New Year Song
Happy Birthday Girl
Vivian
Howling Christmas

THE FRANK AND WALTERS - GlassTHE FRANK AND WALTERS - Glass
(Setanta / Poplane)

La première fois que j'ai mis "Glass" dans mon lecteur CD, je me suis dis "Tiens! J'm'a trompé. Ca doit être "Dare" de Human League". Le problème : d'abord je possède "Dare" en vinyle et puis, après 30 secondes, il y a cette voix reconnaissable entre mille qui déboule. La même qui entonnait "Fashion Crisis Hits New York", il y a 9 ans. Entendre un groupe qui a échangé en bloc sa formule guitare-basse-batterie contre un baril de gros synthés refourgués par OMD est un sentiment vraiment étrange. En soi, le fait que les Irlandais se remettent en question est remarquable (n'est-ce pas Tim Booth?). En outre, la nouvelle formule fonctionne plutôt bien, notamment grâce à la voix de Paul Linehan, suffisamment expressive pour s'accommoder de n'importe quel arrangement.

Underground
Isn't It Time
New York
6 Becomes 9
Sinking
Talking About You
Paradise
Ancestors
Forgiveness
Facing Silence
I Will be King
Looking For America

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews