Albums - Polar, Transmissionnary Six, Jet Lag

05/02/2003, par Fred Tuc | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS - par Fred

POLAR - Snow SongPOLAR - Snow Song
(Jabalina Música)

A ne pas confondre avec son homonyme suisse, ce groupe espagnol délivre également de magnifiques perles d'une mélancolie toute hivernale. Faisant suite au déjà très beau "A Letter For The Stars", ce mini album à l'irréprochable constance surpasse son prédécesseur et l'on regrette même qu'il ne dure qu'une demi-heure.
Cette musique n'a rien a envier à Low ou à Sophia, faisant épisodiquement usage d'un violon pour accentuer le lyrisme de compositions jamais larmoyantes, tandis que "On The Sky", à la conclusion slow-core, permet d'apprécier l'étendue du registre de ce groupe, sans compter cette voix, légèrement nasillarde, qui berce lentement votre âme.
Il paraît que les Inuits possède 41 mots pour décrire la neige. Polar en a déjà six ; les plus évocateurs à n'en pas douter.


TRANSMISSIONARY SIX - Transmissionary SixTRANSMISSIONARY SIX - Transmissionary Six
(Film Guerrero / United Musics Company)

Fruit de la collaboration entre Terri Moeller (Walkabouts) et de Paul Austin (Willard Grant Conspiracy), ce premier album de Transmissionnary Six explore, le temps de dix morceaux, ce que le folk a de plus sombre. Au creux d'une rythmique très nonchalante, donnant à ce disque des allures ambient, des accords de guitare autistes se promènent en compagnie de la voix lointaine d'un Terri Moeller égrenant des chansons découvertes au fond d'une vieille malle où elles ont pris de l'âge aux côtés de photos jaunies par le temps. Malgré un manque de relief qui se dissipe quelque peu au fil des écoutes, certains morceaux sont très séduisants, notamment "Submarine" à la mélancolie hypnotique.


JET LAG - Beautiful ScarsJET LAG - Beautiful Scars
(Bittersweet Recordings) - [site]

En ces temps de post-rock dépressif et de d'électronica minimaliste, la musique de Jet Lag, énergique et pleine d'insolence juvénile, est une bouffée d'air pop bienvenue. C'est certain, ce groupe ne va pas chambouler la maison pop-rock, mais quoi de plus agréable que de se replonger dans une insouciance pop peut-être trop souvent dénigrée dernièrement au profit de musiques dont les prétentions n'égalent parfois que l'ennui. Jouant crânement sa chance dans une cour déjà très peuplée, ce quintet peut même prétendre à quelques tubes - j'en dénombre quatre. Dans ce contexte vitaminé, et malgré des titres quelque peu inégaux, on appréciera aussi les quelques espaces de repos-pop que ces jeunes Espagnols s'accordent. A découvrir.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals