Albums - Devics, Chevreuil

09/04/2003, par Rodérick Petetin | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS EN BREF - par Rodérick


DEVICS - The Stars At Saint AndreaDEVICS - The Stars At Saint Andrea
(Bella Union / Naive)

Rien à faire : les Devics n'y arrivent pas ou alors par spasme ! Les références se sentent trop bien dans ce cocon ouaté pour daigner prendre un peu de distance. Portishead comme lumière noire au bout du tunnel irradiant les parois trop lisses d'un album en demi-teinte.
Les 3 premiers morceaux sont pourtant là et font illusion : il est bien question de talent dans ce rush de départ mais pourtant la magie ne reviendra plus d'ici la fin de l'album. Dommage...


CHEVREUIL - ChateauvallonCHEVREUIL - Chateauvallon
(Ruminance / Chronowax)

Les nantais de Chevreuil, quant à eux, ne peuvent se situer plus à l'opposé des Devics : lorsque les américains essayent de nous enivrer avec une liqueur trop sucrée qui finit par devenir écoeurante, Chevreuil tape fort d'un coup sec (vodka poivrée servie glacée !) avec son rock brut et viscéral.
Etonnant jusque dans la composition même (une guitare auto-samplée branchée sur 4 amplis et une batterie), le duo plante un décor absolument inédit fait de répétitions, de couches de guitares successives et de breaks tordus.
A la fois dérangeante, mélodique et inspirée, la musique de Chevreuil est un traitement radical pour l'auditeur en mal de sensations fortes.


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews