André Popp - Popp Musique

21/08/2002, par Etienne Sautereau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ANDRE POPP - Popp Musique
(Tricatel / Wagram)

ANDRE POPP - Popp MusiqueDans cette galaxie parfois lointaine qu'est la musique, reviennent périodiquement certains courants, certains genres ou certains artistes, un peu comme le fait la Comète de Halley tous les soixante-seize ans dans les environs de notre planète. On appelle ca pour faire bien et international, du "revival". Par le biais de Bertrand Burgalat, une sacrée fouine celui-là, et de son label Tricatel, André Popp refait donc un passage dans notre atmosphère terrestre via cette compilation. Cet ex-futur pape de la pop, vendéen d'origine est un bon génie, un héros de conte pour enfants, qui s'est d'ailleurs chargé de l'accompagnement musical de Tintin ou Babar. Le Popp-art, ce sont des morceaux a priori d'un autre âge, tout droit dépoussiérés du fin fond du grenier, tout de suite familiers. C'est un univers fantaisiste, qui se sert un peu partout et convie des orchestrations phénoménales à de petites chansons sans prétention. Des arrangements "à l'ancienne", paradoxalement empreints de modernisme, mais à l'efficacité toujours actuelle. Dans ce musée à ciel ouvert, gisent des trésors insoupçonnables tels que "Years may come, years may go" d'Herman's Hermits ("No Milk Today", c'était eux), "Manchester et Liverpool" derby en forme de ballade d'une Marie Laforêt redevenue sympathique ou bien "Love is blue" de Claudine Longet, qui sifflerait dans les oreilles de plus d'un Belle & Sebastian. Au détour d'une autre galerie, on trouve également les pitreries des plus sérieuses de M. Popp comme l'inquiétant "Homme invisible", la chanson préférée de Jean Saint-Josse "Chasseur sachez danser" ou le jazzy "Sous son chapeau cloche". Et la visite ne fait que commencer. Ce disque rend hommage à un compositeur hors pair, un astronaute resté en orbite, mais qui, grâce à ce grand télescope de Bertrand Burgalat, est légitimement redécouvert aujourd'hui.

Etienne

Ballade à la Rose
Le temps de mon père
Musique Mécanique
Love is Blue
Bloody Serenade
Years may come, years may go
Tintin et le Mystère de la Toison d'Or
Chasseurs sachez danser
Manchester et Liverpool
Sous son chapeau cloche
Picasso Blue
Foi a Madame
L'Homme invisible
Jeremy
Laura Mia
Sixty days without Claudia
Lolitissimo
Shade of Blue
Les Lavandières du Portugal
Piccolo, Saxo & Cie (final)

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals