Ane Brun - Changing of the Seasons

album de la semaine du 25/11/2009, par Catherine Guesde | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ANE BRUN - Changing Of The Seasons
(Almost / Discograph) [site] - acheter ce disque

ANE BRUN - Changing Of The SeasonsDepuis plus d'un an, les Scandinaves ont pu se délecter de ces hymnes doux-amers d'Ane Brun, et on a tout lieu de les envier. C'est du folk que chante la Norvégienne (Suédoise d'adoption), connue notamment pour avoir chanté avec Ron Sexsmith ou Syd Matters (sur l'album "Duets"). Mais au-delà des questions de genre, ce qui frappe, c'est surtout la poésie et la justesse de cet album, qui, en quelques secondes enveloppe l'auditeur, s'incruste en lui pour ne plus le quitter.

Si, dès les premières écoutes, on a envie d'apprivoiser "Changing of the Seasons", c'est notamment pour la qualité de ses arrangements, plus chaleureux qu'un bon feu de cheminée. Mais c'est essentiellement au songwriting délicat et courageux d'Ane Brun que tient la qualité de ce disque. La Norvégienne vise juste, avec la précision des archers, elle pointe et met en mots, d'une façon imagée, presque légère ; et l'auditeur n'a qu'à bien se tenir.
"I Walked Into Love" a un ton grave, urgent et inquiet qui laisse envisager l'étendue des dégâts que peut causer un simple sentiment. "Changing of the Seasons" explore un malaise amoureux à travers une ode aux saisons où rythme de la nature et états intérieurs se répondent avec une nécessité presque douloureuse, tandis que "My Star" révèle avec simplicité l'importance de l'amitié. Mais malgré ce sens de la profondeur, Ane Brun n'est pas pour autant une taciturne sondeuse de ténèbres. "The Treehouse Song" est teintée d'une joie toute enfantine ; "Round Table Conference " est d'une légèreté recréatrice, et de manière générale, l'album ne verse pas dans la mélancolie lourde. Il s'agit plutôt d'une lucidité douce-amère, que la chaleur des arrangements rend suave et presque réconfortante. Les violons, le piano et la guitare adoucissent les constats qu'Ane Brun fait avec sa voix un brin vieillie. Et lorsque la Norvégienne s'aventure, pour les titres supplémentaires de la version française de l'album, à reprendre des tubes pailletés des années 80 ("True Colors" de Cindy Lauper, "Big in Japan" d'Alphaville), elle relève le défi de donner de la profondeur à ces titres rendus poignants et méconnaissables. Ce disque coule dans les veines, réchauffe et enivre, et on serait bien imprudents de le laisser filer.

Catherine Guesde

The Treehouse Song
The Fall
The Puzzle
My Star
Ten Seconds
Changing of the Seasons
Lullaby for Grown-Ups
Raise My Head
Armour
Round Table Conference
Gillian
Don't Leave
Linger With Pleasure
True Colors
Big in Japan
Koop Island Blues

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog