Applause - Where It All Began

07/07/2011, par BeB | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Applause - Where It All Began

Bienvenue dans l'univers d'Applause. Applause, c'est la rencontre entre une fanfare belge et un p'tit gars bien de chez nous (un Français quoi…). C'est également un nouveau rejeton dans la longue lignée des groupes belges faisant du rock anglo-saxon aussi bien que les Anglo-saxons eux-mêmes (quand ce n'est pas mieux). Comme leur prestigieux prédécesseurs (dEUS et Ghinzu en tête), le quintette franco-belge est passé maître dans l'art de composer une musique réconciliant variété internationale et rock indie pointu. En effet, pourquoi choisir entre efficacité radiophonique et exigence de la composition ? Là où le rockeur indie français de base rechigne à plaire au grand public (tout en en rêvant secrètement…), le rockeur belge se fout de ces a priori.

Entre rêve de stades et reconnaissance des pairs, Applause se refuse donc à choisir. Cela donne à ce premier album, "Where It All Began", des formats courts atteignant rarement les 5 min, des mélodies sobres mais ultra catchy, une ampleur sonore qui nous ramène allègrement au milieu des 70′s. Mais au coeur de ce cadre peut-être un peu formel destiné à squatter les ondes, chaque morceau regorge de trouvailles musicales. 

Ici une belle montée en puissance allant jusqu'à l'explosion ("All About You"), là une basse virevoltante qui bouscule le format FM du morceau ("Road To Nowhere" ou "Hope You're Better"), là encore une rythmique ultra groovy et syncopée inattendue mais redoutablement efficace ("Black Sand"). Et puis parfois, le groupe prend franchement la tangente, comme sur "It's About Time" ou "Witches", morceaux complexes naviguant à vue entre rock sombre et chaotique, pop symphonique ou encore électro minimaliste. Cette parenthèse aventureuse se ferme avec une balade bluesy, le reste de l'album ne faisant que confirmer ce jeu de funambule entre rock pur et dur ("A Way Out Of Blue") et titres à l'écriture plus subtile ("White Funeral").

Evidemment, le risque à vouloir concourir sur tous les tableaux serait d'y perdre son identité. Mais pour cela, Applause a une arme fatale : la voix de son Frenchie. Omniprésent jusqu'à l'overdose parfois, Nicolas Lys marque de son empreinte (vocale) l'ensemble des 11 titres de ce premier album. Rappelant Jeff Buckley, le timbre de Nicolas vous embarquera sans espoir de retour ou vous laissera au bord du chemin. Aimer ces Belges c'est avant tout aimer son Français, avec ses excès et son maniérisme. Mais une fois que vous avez accroché…

S'il y avait pourtant un reproche à faire à cette première partition quasi parfaite, cela serait l'absence d'un titre vraiment fulgurant parmi les onze morceaux de l'album. Or des titres qui sortent du lot, le groupe en possédait 5 tout près sur leur premier EP, dont le sublime "Closer". Mais les cinq comparses ont fait un choix autant louable que casse-gueule : ne reprendre aucun de ces titres qui avaient créé la sensation lors de la parution de l'EP, au profit de nouveaux morceaux inédits. Pari osé qui, espérons-le, n'hypothéquera pas le succès de ce "Where It All Began" qui par ailleurs le mérite amplement !

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. All About You
  2. Road To Nowhere
  3. Black Sand
  4. Hope You’re Better
  5. It’s About Time
  6. Witches
  7. Feelings
  8. The Woods
  9. A Way Out Of Blue
  10. Where It All Began
  11. White Funeral

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews