The Band of Blacky Ranchette - Still lookin’ good to me

album de la semaine du 31/12/2003, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE BAND OF BLACKY RANCHETTE - Still lookin' good to me
(Thrill Jockey / Discograph) - [site]

THE BAND OF BLACKY RANCHETTE - Still lookin' good to meIl était une fois dans le sud de l'Arizona une ville nommée Tucson qui était infestée de serpents à sonnette. Les enfants n'allaient plus à l'école, les mexicains du Barrio Viejo ne prenaient plus le frais sur le perron de leurs maisons en adobe et toute vie était paralysée. Un jour, un habitant de la ville répondant au nom d'Howe Gelb vint trouver les autorités municipales et leur promit de les débarrasser avec sa musique de ces encombrants visiteurs. Howe n'était pas seul pour cette mission car il avait enrôlé nombre de ses amis (Kurt Wagner, Chan Marshall, Neko Case, Richard Buckner et un curieux troubadour barbu à voix flûtée nommé Jason Lytle) et même débauché de sa tanière Bobby Neuwirth, un vieil ermite ancien accompagnateur du ménestrel Bob Dylan et de ses deux blondes. Howe et ses musiciens allèrent se poster sur la route de Nogales et jouèrent d'abord une si belle aubade ("The train singer's song") que les crotales commencèrent à quitter la ville et à suivre le groupe dans le désert. Certains crurent voir perler aux yeux de ces immondes créatures une larme lors du final de "Getting it made" mais, s'agissant de reptiles à sang froid, ces témoignages sont évidemment sujets à caution. Mais eussent-ils manifesté le moindre remords, les serpents ne pouvaient de toute façon échapper au sort qui les attendait : envoûtés par la musique, ils ne s'aperçurent pas qu'ils se dirigeaient tout droit vers un canyon au fond duquel ils disparurent jusqu'au dernier. Leur devoir accompli, Howe et son groupe retournèrent en ville et sur le chemin, il interpréta avec ses acolytes Calexijoe Burns et John Calexertino une délicieuse ode baptisée "Square" qu'il avait écrite jadis avec le regretté Rainer Ptacek, terrassé quelques lustres auparavant non par un crotale mais par un crabe. C'était très beau et les habitants de Tucson leur firent fête quand ils franchirent à nouveau les portes de la cité.

JC


The train singer's song
Searing wine
Rusty track
Mope-a-long rides again
Getting it made
Under the table
Working on the railroad
Bored lil' devil
The muss of paradise
Left again
The moons of impulse
Airstream
My hoo haa
Square

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews