Barbara Carlotti - Chansons

28/04/2005, par Monsieur Morel | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BARBARA CARLOTTI - Chansons
(Autoproduction)

BARBARA CARLOTTI - Chansons La musique de Barbara Carlotti est une grande réussite et donc, par la même occasion une belle découverte. La réussite de ces chansons tient dans un mélange plus complexe qu'il n'y paraît. "Chansons" manie dans un même geste les archétypes et le neuf, le désuet et l'inédit.
Babara Carlotti semble s'être nourrie des égéries françaises des 60's, de ces intrigantes aux beautés parfois diaphanes dont certains resteront à jamais amoureux : Marie Laforêt, Barbara, Anna Karina, Françoise Hardy... Barbara Carlotti chante alors comme plus grand monde aujourd'hui. Sa voix ne recule devant aucune inflexion et arbore un lyrisme au charme suranné.
Mais là où la "nouvelle chanson française" s'époumone parfois à transposer le modèle Brassens-Brel-Ferré au cadre de la vie estudiantine, "Chansons" n'utilise jamais le clin d'oeil post-adolescent et ne sombre pas dans le cabotinage rigolard. Infiniment plus proche des albums de Françoiz Breut ou Jeanne Balibar (l'expertise du chant en plus) que de Jeanne Cherhal, Barbara nous fait sentir qu'elle est une femme, une vraie. Qu'elle a roulé sa bosse en somme. On l'imagine aisément en lointaine cousine érudite de Jenifer Charles d'Elysian Fields. A parier que Murat viendra un jour lui faire la cour.
Entourée de musiciens lucides et d'un Bertrand Burgalat missionné aux arrangements sur deux titres, elle compose des mélodies saisissantes qui empruntent volontiers les chemins de traverse. Les guitares stoogiennes déboulent avec fracas sur "Anaïs", chanson inspirée de la relation entre Henry Miller et Mademoiselle Nin. Les dissonances subtiles et les ruptures harmoniques pimentent avec goût "Peu Importe" et "La Vérité des Astres". Si "Tunis" débute au son des calebasses, c'est pour mieux venir mourir sur les notes pluvieuses d'un piano économe. Qui plus est la demoiselle s'aventurerait sur scène dans une version française de "A Rose for Emily" des Zombies...
Mais l'essentiel réside encore dans les chansons elles-mêmes et le talent d'écriture de Barbara Carlotti dans ce domaine. Ne pas frissonner comme une adolescente à l'écoute de "Tunis" doit relever du cas clinique. Tentez l'expérience. "Tunis" fait partie de "Chansons", disponible sur le site de Barbara Carlotti qui sera sûrement ravie de vous l'envoyer moyennant... "De l'Argent."

monsieur Morel

Peu Importe
Anaïs
La Vérité des Astres
Tunis
Cannes
De l'Argent
Paris Plage



Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals