Bertrand Belin au Point FMR - 29 septembre 2010

06/10/2010, par Vinnie Terranova | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Bertrand Belin, port altier et Gibson en bandoulière, arrive sur scène avec la mâle assurance de Michael Caine dans "Get Carter". Dans la salle bondée, un public de trentenaires et de quadragénaires est en ébullition. Terrain conquis d'avance, semble-t-il. Quelques éminents collègues sont présents (Silvain Vanot, JP Nataf), comme pour une sorte d'adoubement. BB est accompagné par Tatiana Mladenovic à la batterie ainsi que par une altiste et un violoncelliste. Le concert commence et très vite le public s'enflamme. Première chanson. Ma voisine : "C'est hypersombre, non ?". Non, c'est Hypernuit, troisième album que le sieur Belin étrenne sur scène ce soir. Entre les morceaux, humour dandy, voix de Fantomas ; BB est détendu, sûr de lui et de ses chansons. Au fur et à mesure du concert, accompagné ou parfois seul, il déroule son univers monochrome. Le plus souvent, Tatiana Mladenovic à la batterie et aux choeurs vient y apposer quelques couleurs. Parfois on s'ennuie un peu mais le charisme et la profonde voix grave du personnage maintiennent l'attention. Le set est court : alors, trois rappels somptueux, belle consolation, viennent clôturer une très bonne prestation. Il ne nous reste plus maintenant qu'à user jusqu'à la corde, à force d'écoutes, son dernier album.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals