The Bitter Springs - My Life as a Dog in a Pigsty

30/04/2010, par Guillaume Sautereau | Single |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE BITTER SPRINGS - My Life As A Dog In A Pigsty
(Harvey) - Site

THE BITTER SPRINGS - My Life As A Dog In A PigstySimon Rivers et ses Bitter Springs sont toujours là, après près de 25 ans de carrière (dont 14 sous ce nom). Belle abnégation, car malgré un petit succès critique (de la bénédiction de John Peel à celle de Mojo, en passant, en France, par la présence d'un titre sur une compilation de votre webzine préféré - POPnews, je précise pour les étourdis - en 2004) et de nombreuses mentions dans les Inrocks ou Magic, le succès public a plutôt malheureusement toujours fait défaut.
Pourtant, Simon Rivers reste un des plus brillants paroliers du Royaume-Uni, dans cette veine typiquement anglaise des storytellers du quotidien - parfois des plus trivial - qu'on fera remonter classiquement à Ray Davies. Musicalement, le groupe, quoique très marqué par la pop à guitare des années 80, a souvent péché par excès de pub rock. Ce n'est pas le cas sur ce single deux titres, que ce soit sur le nonchalant et drôlatique "My Life as a Dog in a Pigsty", simple - guitare, piano électrique, harmonica et la trompette amie de Terry Edwards (Tindersticks, Gallon Drunk) suffisent à notre bonheur - mais soigné, immédiatement attachant, sur lequel Rivers nous narre comment sa relation extra-conjugale avec une certaine Beyoncé a mis un terme à son couple, ou sur le poignant "The Hospital Run". Pas renversant d'originalité, bien sûr, juste bien. This Rivers will never run dry.

Guillaume

A lire également, sur The Bitter Springs :
la chronique de "That Sentimental Slush" (2006)

la chronique de "Best Bakers on the Island" (2001)

My Life as a Dog in a Pigsty
This Hospital Run


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews