The Bitter Springs - Best Bakers on the Island

03/01/2001, par Delphine Dori | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE BITTER SPRINGS - Best Bakers on the Island
(Acuarela / Poplane)

The Bitter Springs - Best Bakers on the IslandHébergés sur l'un des labels indé des plus passionnants à l'heure actuelle, le label Madrilène Acuarela (label entre autres de Migala, Sr Chinarro, Paloma, Flow…), the Bitter Springs est sans doute l'un des nouveaux noms à retenir pour tous les amateurs de pop de qualité car il s'agit là d'une vraie révélation. Certains mélomanes ont pu les découvrir à travers de la très bonne compil Brumario (Flow, Jacques, Nosotrash, Emak Bakia…) de chez Acuarela où ils nous livraient un de leur titre à la mélancolie racée, ou peut être encore à travers une collaboration avec Piano Magic. Néanmoins, inutile de faire des rapprochements entre les 2 groupes, si ce n'est la même exigence artistique et ce goût pour les ambiances sombres .
"Best bakers on the island" qui est en fait une compilation rassemblant raretés, divers remixes , quelques singles et 4 nouvelles chansons comprend en outre diverses collaborations avec Vic Godard, Jack (Hefner) et Edwyn Collins et il ne serait pas inutile de préciser que la presse les a en outre comparés aux Go-Betweens (absolument ! ), Pulp et Arab Strap !
J'ajouterai que le groupe me rappelle également les belles heures de the Apartments sur certains titres pour la sensibilité et les ambiances feutrées, Hefner pour l'intensité de la voix pour certaines chansons rupestres, aussi Jack sur "empty shell" pour ses violons romantiques, Migala sur "floor bungalow" avec sa mélodie poignante au piano (5'20 de bonheur) , Spearmint sur "Tuna pasta mix" pour ses envolées catchy à la Dexys… mais surtout The Go- Betweens, influence majeure !... bref, on pourrait s'amuser à décortiquer chaque titre de ce disque fort en émotions et à la diversité surprenante. Allons à l'essentiel, ce disque est tout simplement important dès la 1ère écoute et s'impose au fil des écoutes comme un disque de chevet .
Il reste juste à ajouter que l'excellent " Mr Hurst " s'est vu décerné le titre de " single of the week " par le Melody Maker, chanson longue de 8 min (mais néanmoins efficace ) qui démarre comme du bon vieux U2 lyrique entrecoupé par un bref "speech radio" avant de finir sur un vieux air country avec harmonica. Et c'est pour ce titre qui clôt ce disque riche en intensité mélodique qu'on se surprend d'appuyer à nouveau sur le bouton "play". Maintenant vous n'avez qu'une chose à faire, vous lever et vous précipiter vers le disquaire le plus proche pour vous procurer ce disque qui en vaut vraiment la peine , alors soyez les premiers avant que la presse branchouille de chez nous ne les acclame, comme cela ne saurait tarder.

Delphine

The outskirts
Under the rainbow
Hollywoods decision
Empty Shell
2 Floor Bungalow
Grand Pricks (song for Guy)
Countryside
Planet Smackhead
Simple Life
The Ballad of Little Stubby Fingers
Too Little Too Late
Tuna Pasta Mix
Ucit
Pat - Jack
Intromission
Doyles 15-17a
Mr Hurst

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals