Broadcast 2000 - s/t

14/05/2010, par Marc Schmit | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BROADCAST 2000 - S/t
(Grönland / PIAS) [site] - acheter ce disque

BROADCAST 2000 - S/tHum... Le qualificatif de "sympathique" tient parfois lieu de passe-partout à la limite du péjoratif lorsque se présente une oeuvrette certes honnête mais pas plus enthousiasmante que ça, et que le chroniqueur vaincu par la lassitude n'a pas le courage de saquer outre mesure. Pourtant, force est de constater que ce premier LP de Broadcast 2000 est immédiatement et éminemment sympathique (dit comme ça, ça passe tout de suite mieux).
En effet, difficile de résister d'entrée à l'élastique et rebondissant (et qui plus est fort bien nommé) "Rouse Your Bones". On se dit qu'on va retrouver l'allant d'un Noah and the Whale (dont le violoniste Tom Hobden assure ici un support sans faille), mais pour le coup dénué d'une certaine forme d'ironie faussement dilettante qui faisait aussi le charme d'un "Peaceful, The World Lays Me Down". Mais, s'il reste dans un registre folk orchestral, Joe Steer, tête pensante et chantante, se distingue assez rapidement en introduisant une touche de gravité qui vient faire progressivement un assez subtil contrepoint à la jovialité qui baigne en apparence le disque.

S'ensuit alors un ensemble de titres impeccablement homogènes, voire tubesques ("Get Up and Go"). Les arrangements s'appuient sur l'instrumentation classiquement inhérente au genre (xylophone, glockenspiel, cordes diverses,...), mais n'en sont pas moins soignés pour autant. Par ailleurs, Joe Steer s'est improvisé chanteur, par hasard ou par obligation, mais son timbre, haut perché et voilé à la fois, s'avère largement convaincant. Son penchant mélancolique culmine sur le très beau "I Hold my Breath", avant de repartir sur un beaucoup plus basique "Gonna Build a Mountain". L'occasion d'une légère baisse de niveau, pas trop préjudiciable cependant, avant de repartir sur un plus entraînant "The Outsider Steps Inside".

Voilà donc un auteur, une voix et un album très sympathiques, mais pas que ça, finalement. Joe Steer souhaitait qu'il sonne comme s'il l'avait enregistré à la maison, mais aussi comme s'il avait entassé tout un orchestre dans sa chambre. Pour peu, on l'inviterait bien aussi dans la nôtre.

Marc Schmit

acheter ce disque

Rouse Your Bones
Your Own Worst Enemy
That Sinking Feeling
Get Up and Go
I Hold My Breath
Gonna Build a Mountain
All Is Said and Done
Don't Weight Me Down
The Outsider Steps Inside
Changing Moves

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals