Richard Buckner & Jon Langford - Sir Dark Invader vs the Fanglord

23/12/2005, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RICHARD BUCKNER & JON LANGFORD - Sir Dark Invader Vs The Fanglord
(Fargo / Naïve) [site] - acheter ce disque

RICHARD BUCKNER & JOHN LANGFORD - Sir Dark Invader Vs The FanglordEn mathématiques, il serait qualifié d'élément absorbant, en Transylvanie, de vampire. Quelques mois après le rugueux et magnifique "Dents & Shells" (dont les sessions sont toutefois postérieures à celle-ci), Richard Buckner revient avec un album qu'il partage à première vue avec Jon Langford. Celui-ci a beau avoir un pedigree (au sein des Mekons, des Waco Brothers et des Pine Valley Cosmonauts, autant de groupes dont la traversée de l'Atlantique est longue et manifestement inachevée), son apport qualitatif au sein de ce disque frise l'infinitésimal. Les titres où Buckner lui lâche la bride sur le cou (comme "The Inca Princess", rockabilly sympa) laissent autant de trace qu'un courant d'air sur une porte blindée. Ceux qui sont estampillés et signés par Richard Buckner permettent à ce dernier de jouer le rôle qui lui sied le mieux - celui de Townes Van Zandt des cavernes, en moins fêlé et plus désinvolte que l'héritier texan. En d'autres termes, "Rolling of the Eyes" ou "Do You Wanna Go Somewhere" sont absolument superbes. Et dès lors, une certaine angoisse étreint le chroniqueur à l'idée d'écouter les duos - va-t-il assister à l'accouplement de la mante religieuse, où le petit mâle Langford prendra son pied tout en sachant qu'il se fera au final découper en morceaux et dévorer par la grande femelle Buckner ? Fort heureusement, le couple évite la confrontation directe et sur "Nothing to Show", Buckner prend seul en charge le second couplet et magnifie ce qui aurait pu rester une gentille bluette. En résumé, si "Sir Dark Invader..." ne fait pas ramer Langford plus vite, il confirme que pour Richard Buckner, l'Atlantique n'est qu'une flaque.

Jean-Christophe Mauger

Rolling of the Eyes
Nothing to Show
Sweet Anybody
From Attic to Basement
Torn Apart
Stayed
The Inca Princess
No Tears Tonight
Do You Wanna Go Somewhere?

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews