Cali - Le Bordel magnifique

06/11/2006, par Pimousse | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CALI - Le Bordel Magnifique
(Labels / Virgin ) [site] - acheter ce disque

CALI - Le Bordel MagnifiqueCali aura bientôt édité plus d'à-côtés que d'albums officiels, puisqu'un DVD "La Vie ne suffit pas" est prévu pour la fin novembre. Une rançon de la gloire sûrement. Quoi qu'il en soit, l'industrie n'a jamais sorti de live et autre bonus pour convaincre un nouveau public mais bien pour satisfaire la satiété des fans. La première surprise à l'achat du "Bordel magnifique" est de ne pas se retrouver avec un triple album, tant Cali a l'habitude de délivrer des concerts fleuve de trois heures bien sonnées. La deuxième est de n'y dénicher aucun inédit. Pourtant Cali, peu avare en la matière à une époque, préférait les savoir vivants là que perdus sur des bandes qui ne dépasseraient pas l'état de maquettes. "Les délicats sont malheureux : rien ne saurait les satisfaire" moralisait La Fontaine dans "Contre ceux qui ont le goût difficile". Ne boudons donc pas notre plaisir d'une heure et quart de plus avec ce funambule. Bateleur de foire, cabotin, Cali ne donne pas tout sur scène comme si c'était la dernière fois comme on entend trop souvent. Il prend, au contraire, tout dans la gueule, comme une première fois sans cesse renouvelée. Alors forcément, tel un môme lâché dans un magasin de friandises, il s'embarrasse peu de convenances et met tout sens dessus dessous. Bien sûr, on peut lui préférer la classe solennelle d'un Dominique A, mais l'euphorie du moment et la sincérité du geste emballe tout sur son passage. Tout est pardonné à qui sait attendrir les mains pleines de chocolat, la face bouffie de sucre. Et comment ne pas voir que sous ce déluge de bonheur se cache une intimité blessée, que sa rage couve ses angoisses et que ses excès vident ses peurs. Personne n'écrit par hasard "je sais ces nuits rassises où le sommeil nous laisse seuls avec nos pires ennemis et criblés de détresse". Cali est un ange aux ailes brisées qui n'en revient pas de voler encore. Il le doit à une plume affûtée.

Pimousse

Je te souhaite à mon pire ennemi
Je m'en vais (après Miossec)
Je ne vivrai pas sans toi
C'est quand le bonheur ?
Menteur
La fin du monde pour dans 10 minutes
Il y a une question
Je sais
Roberta
Pensons à l'avenir
Dolorosa
Le grand jour
Qui se soucie de moi
Elle m'a dit

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews