Cannibal Ox - The Cold Vein

01/08/2001, par Sylvain Bertot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CANNIBAL OX - The Cold Vein
(Def Jux)

CANNIBAL OX - The Cold Vein Normalement, la séparation l'automne dernier de Company Flow aurait dû être une mauvaise nouvelle. A ceci près que la vague du hip hop indépendant surgie au milieu des années 90 et arrivée aujourd'hui à maturité n'a plus forcément besoin de son groupe emblématique. A ceci près encore que les aventures solo des trois membres semblent tout aussi prometteuses qu'aurait pu l'être une suite conjointe aux deux classiques Funcrusher Plus et Little Johnny from the Hospital. La preuve la plus patente de cette suite heureuse sont sans aucun doute les premières sorties de Def Jux, le label du producteur El-P, qui reprend depuis 2000 les choses là où Rawkus, l'ancien label de Co-Flow, les a laissées avant de vendre son cul.

Dans ce contexte, et intégralement produit par El-P, The Cold Vein était largement attendu cette année comme le troisième album que Company Flow ne fera donc jamais. Et ce depuis le génial split single Def Jux Presents 5 Songs où Cannibal Ox partageait la tête d'affiche avec ses tuteurs pour deux titres absolument grandioses, Iron Galaxy' et 'Straight off the D.I.C.'. C'est en effet les productions sombres et décalées habituelles à El-P que l'on retrouve ici. Le même caractère brut et apocalyptique dont l'intérêt ne demande qu'à grandir au fil des écoutes, même chez les adeptes et chez les habitués de bizarreries sonores.

Certes, Bigg Jus et El-P lui-même ne sont presque plus au micro. Mais le géant Vastaire et son complice Vordul, issus tous deux de Harlem, ont eux aussi leur histoire à décrire, entre allusions autobiographiques et exercices de MC battle, tous brillants. Leurs timbres complémentaires suffisent largement à habiller ce long album, à peine épaulé par quelques compères de la Atoms Family, leur collectif, par C-Rayz Walz, par L.IF.E. et par El-P lui-même.

The Cold Vein était donc, incontestablement, l'album le plus attendu en 2001 par les adeptes de hip hop indépendant. Comble de bonheur : à ce stade, il est aussi le meilleur.

Sylvain

Iron Galaxy
Ox Out The Cage
Atom (feat. Alaska & Cryptic Of Atoms)
A B-Boys Alpha
Rasberry Fields
Straight Off The D.I.C.
Vein
The F-Word
Stress Rap
Battle For Asgard (feat. L.I.F.E. Long & C-Rayz Walz Of Stronghold)
Real Earth
Ridiculoid (feat. El-P)
Pain Killers
Pigeon

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals