Cherubs - Uncovered by Heartbeat

07/02/2006, par V | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CHERUBS - Uncovered By Heartbeat
(Cargo / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

CHERUBS - Uncovered By HeartbeatIl y a des albums qui feraient mieux de commencer par la fin. Démonstration avec Cherubs (tiens, ils n'ont pas mis "The" devant leur nom, quel culot), un groupe qui a dû se dire que, puisque les Strokes, Interpol et Franz Ferdinand avaient réussi à se faire passer pour la relève du rock, eux aussi pouvaient très bien tenter leur chance. Les guitares sont jouées à toute berzingue, le rythme est trépidant, la voix, hystérique mais glamour, façon Julian Casablancas, sent l'urgence de vivre et l'envie de faire la une du NME. Oui, "Uncovered by Heartbeat" est l'album que les Strokes auraient enregistré s'ils n'avaient pas déjà composé "Is This It?". Mais regardez-moi cette pochette : le cuir et la chaîne de la balançoire veulent susciter une ambiance dépouillée et sado-maso, comme le gant de cuir et la fesse du premier Strokes. Dire que tout ça remonte à la banane d'Andy Warhol pour le Velvet Underground...
Bon, calmons-nous. C'est vrai qu'ils nous énervent, tous ces groupes anglais qui n'en finissent plus de se cloner à coups de costars cintrés et de coupes de cheveux savamment destructurées. Mais la brebis Dolly n'avait sûrement pas que des mauvais côtés, et cet album a aussi son lot de bonnes chansons. Petit, le lot : deux bonnes chansons. Les deux dernières. On vous le disait, il y a des albums qui feraient mieux de commencer par la fin. Ou de se limiter à deux titres. "Faces & Masks" est parcourue d'une vraie noirceur, que tente d'éclairer un piano titubant. Le tout sur fond de guitares stridentes. Convaincant. "Room With a View" est du même tonneau : belle voix profonde qui oublie de faire de l'esbroufe, mélodie captivante. Une belle ambiance. Vraiment, on se demande ce qu'elles font en fin de disque, ces deux chansons.
Si vous tenez vraiment à savoir de quoi sont faites les neuf autres qui les précédent, écoutez "Telepathy", par exemple : ça ressemble à tout et à rien. A tout ce qui se fait depuis qu'on passe pour d'authentiques génies quand on prend la pose "attention : écorchés vifs, poètes maudits en puissance". Et à rien, forcément, parce que ce groupe s'excite tout seul sur un morceau creux. Chanson suivante : même topo. Idem, idem et idem jusqu'à "Faces & Masks", avec peut-être une exception pour l'entêtant "Hey Bunny". Bref, même avec leurs gueules d'anges, pas de quoi donner à ces chérubins le bon dieu sans confession.

V

Telepathy
The Kiss All Morning
9 * Out of 10
You Stay I Leave
Adult Video/Chinese Food
Eyes Only
Hey Bunny
This Awful Morning
Botox Bop
Faces & Masks
Room With a View

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals