Christmas Decorations - Model 91

25/12/2002, par Guillaume Sautereau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CHRISTMAS DECORATIONS - Model 91
(Kranky / Chronowax)

CHRISTMAS DECORATIONS - Model 91Un de ces vieux soirs de désoeuvrement estudiantin où, quelques centilitres d'alcool aidant, le fonctionnement de l'univers me paraissait infiniment limpide, je m'étais dit que finalement, le post-rock, ou du moins sa frange la moins intello, était le résultat d'une fixette oscillant entre le "Dead Soul" de Joy Division et "Carnage Visors" de The Cure. Hips. Le lendemain, quelque peu dégrisé, j'avais rangé sagement le maxi de Mogwai et les albums de Tortoise et Labradford qui avaient servi de bande originale à la soirée et je m'étais empressé d'oublier tout ça. Il aura fallu ce disque de Christmas Decorations, nouveau projet de Steve Silverstein et Nick Forte pour que je ressorte cette fumeuse théorie d'un coin fangeux de ma mémoire. C'est en effet la basse qui sert ici de fondations aux morceaux, comme sur la mythique face B de la version k7 du grisâtre "Faith" de la bande à Robert Smith. Se surimposent à ces mélodies relativement simples et parfois à la limite du soporifique quelques spartiates guirlandes de guitares et autres séquences électroniques "ambiant" et abstraites qui carillonnent façon décorations de Noël. Intéressant, mais pas vraiment révolutionnaire ni fascinant, surtout à jeun (oui, j'ai arrêté de boire). Et puis patatra, plage 7, alors que le disque semble s'acheminer vers une fin à l'avenant de son entame, un chant étrange (éthyliquement modifié ?) et métallisé débarque brutalement. Le duo propulse soudain dans le futur d'étranges comptines aux paroles tordues, piquées à Daniel Johnston ou à Syd Barrett ("A Random Hill", qui joue même avec le bruitage de télégraphe d' "Astronomy Domine"). Voilà qui est surprenant et même par moment assez réussi ("Build A House"). Piège à chroniqueurs qui n'écoutent que la moitié des disques dont ils causent, "Model 91" s'échappe donc, grâce à ce dérapage, de la masse de disques expérimentaux et minimalistes souvent difficilement différenciables. Quant à savoir s'il s'agit là d'un vrai talent ou de la conséquence heureuse d'une séance d'enregistrement trop arrosé...

Guillaume

Cricket Broom
Brittle Stem
Data 70
Opto-isolator
Model 91
Small Window
Orange Suite
A Random Hill
Lowlands
Tables and Chair
Build A House
Hen's Teeth
Sequence 3

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews