Cléa Vincent - Interview

16/06/2016, par Benoit Crevits | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Après Séverin, on a posé quelques questions à la prometteuse Cléa Vincent dont on attend l'album avec impatience. Elle nous parle des chantiers des Francos et de son album à venir et d'un fameux concert au Why Not...

Bon alors Cléa, ça bosse un peu sur l’album ? Tu en es où ? Des remixes ? de qui de qui ? Tout est peut-être déjà prêt ?

J'ai sorti déjà deux EP et aujourd'hui l'album est terminé, il contient 12 titres, donc 10 totalement nouveaux ! Il est donc prêt, on est en train de finaliser la pochette. On a pas encore de remixs. J'ai envie de demander à Lamusa, à Ricky Hollywood (une tradition puisqu'il a remixé 1 titre sur chacun de mes EP), à Flavien Berger mais je ne suis pas sûre qu'il accepte, à Samba de la muerte, à Clément de Agua Roja...bref, je dois approfondir la question mais je suis à fond pour les remixs.

cléa 1

Tu l’as fait avec qui ce disque ? Toute seule peut-être ?

J'ai tout composé à 50/50 avec Raphaël Léger, batteur de Tahiti 80. Il est aussi batteur dans mon groupe d'ailleurs. A deux on est plus forts ! Je suis très fière du travail qu'on a accompli ensemble ! J'ai déjà hâte de bosser sur les morceaux du 2ème album avec lui ! On est très complémentaires, le ping pong artistique marche bien, on écrit les textes avec beaucoup de plaisir, ça trace, c'est cool en plus on se marre beaucoup !

Comment s’est passé ton passage au Chantier des Francos ? Tu en ressors plus pro, plus sûre de toi, total perdue ?

Un peu des trois !

Des surprises pour ce concert aux Francos ? Une reprise, un duo ?

J'aimerais demander à Katerine... Il avait posé un texte de Rohmer sur mon morceau "Château perdu" pendant son émission sur France Inter. Et je me demande si je ne vais pas oser lui demander de venir le dire en live le 15 juillet. S'il est dispo bien sûr...

On peut vraiment être fan de Kylie Minogue et de Véronique Sanson en même temps ?

Alors oui, d'ailleurs je m'avance peut-être mais je suis persuadée que Veronique Sanson apprécie beaucoup la musique de Kylie Minogue et inversement. Kylie Minogue a vécu longtemps à Paris donc il est très probable qu'elle connaisse la musique de Véronique Sanson. Ce qui est prédominant chez ces deux chanteuses, c'est le groove. L'une groove au piano, l'autre danse à fond. Deux caractères forts, deux grandes perfectionnistes, musiciennes, femmes fortes. Sensibles, romantiques. J'aime vraiment ces deux femmes. J'aime vraiment leurs chansons.

On te sent entouré d’une petite tribu. (Baptiste W. Hamon, Michelle Blades, Kim). Ce sont des gens qui t’inspirent ? Y en a-t-il d'autres ?

Michelle Blades a un sens de l'esthétique hors du commun et un non-conformisme musical qui est très inspirant. Elle est très forte en photo aussi et en vidéo. Elle a fait d'ailleurs tous mes clips. Grâce à elle, j'ai trouvé un axe visuel à mon projet. Elle m'aide vraiment beaucoup sur l'image. Ca va même plus loin que ça, grâce à Michelle, j'assume complètement qui je suis en tant que femme imparfaite, elle me donne confiance en moi, elle m'encourage beaucoup. Quant à Kim, il m'a aidé à assumer complètement mes chansons, qui sont elles aussi imparfaites. Il sait écrire des chansons POP comme personne. Trois accords et une mélodie catchy. Il est très fort pour ça. Michelle Blades et Kim ont tous les deux une grosse personnalité, ils assument complètement ce qu'ils font, ce qu'ils sont. Ce sont des modèles pour moi, j'ai beaucoup pris confiance en moi à leurs côtés. On pourrait parler de modèle ou même de mentor. Baptiste W Hamon est une sorte de cousin éloigné, au même titre que Séverin. D'ailleurs il chante sur mon deuxième EP. Ce sont des personnes que j'admire beaucoup, dont j'apprécie vraiment la musique. On se suit, on s'apprécie beaucoup. C'est moins quotidien que Michelle et Kim mais c'est aussi très beau et de longue date.

cléa 4

Les étiquettes en musique c’est important ?

Les étiquettes ça colle, c'est pas agréable. Heureusement, on arrive pas trop à m'en mettre alors ouf, je sais que je peux faire un peu ce que je veux, il y aura toujours des gens pour détester ma voix, mes textes etc mais personne pour me mettre des étiquettes. Je suis très libre et très indépendante, je crois que les gens m'aiment pour ça. Enfin, j'espère !

Tu prends visiblement beaucoup de plaisir à faire des reprises. Y a t-il pour toi des reprises qui dépassent l’original ?

Je trouve que la version de Blondie "Hanging on the telephone" est mieux que l'original. D'ailleurs le premier album de Blondie est fantastique.

Tu es connue pour jouer dans des endroits improbables, dans des trous paumés. Tu as sûrement une anecdote pour POPnews.

J'ai déjà joué sous la pluie dans une ferme à huitre à Vic Lagardiole près de Sète. Un coup à mourir électrocutée mais par contre quel kif le vin blanc et les coquillages. J'ai déjà joué dans un Kebab au Luxembourg en pensant que j'avais booké le groupe dans un club de jazz qui portait le même nom, le Why Not. Il n y avait pas de sono, alors on sortait tous les instruments et les voix dans l'ampli bass, c'était super punk. Tout ça accompagnés de frites surgelées et de gens adorables. J'ai déjà joué sous la pluie encore, sur le toit des galeries Lafayette, le plus beau rooftop de tout Paris, allez y juste pour la vue. C'était dans le cadre de Play Me I'm Yours. J'ai déjà joué dans un mariage, où le budget était tellement énorme  qu'il avait  fait venir aussi le cirque Romanes et des danseurs méga connu d'Ibiza avec un décor de ouf ! Y'avait des fraises des bois par kilo, un régal ! Et tout ça dans un hôtel particulier avec un jardin immense à Etienne Marcel. De la folie !! Bref, j'en ai encore pas mal des anecdotes. Si j'ai un conseil à donner aux groupes qui démarrent, c'est "jouez partout, c'est tout bénef" !

cléa 3

Un concert où l’on risque de te voir aux Francos ?

Je vais aller voir Philippe Katerine, les insus, Rover, Caroline Loeb ! Et mes "collègues" : Pomme, Minuit, Séverin, Sages comme des sauvages....


Crédit Photo : dans l'ordre, Florie Berger, Julia Romart et Michelle Blades.

Merci à Simon.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews