Courtney Barnett – Tell Me How You Really Feel

27/06/2018, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Courtney Barnett - Tell Me How You Really Feel

Si on a pris son temps pour écouter le second album de Courntey Barnett, le bien nommé “Tell Me How You Really Feel”, c'est probablement parce qu'on nous l'a trop annoncé comme l'ultime consécration qui allait replacer le rock comme grand sauveur de la pop millésimée 2018. Heureusement, les quelques accords de guitare placés en ouverture de “Hopefulessness” nous ont fait rapidement tomber les armes. L'écriture est bien menée, la classe est de mise et la composition s'impose naturellement sans pour autant jouer la note de trop. Courntey Barnett réussit à mettre tout le monde d'accord en quatre minutes et quarante-huit secondes.

Certes, la guitare est à l'honneur et on ne dira jamais assez combien le jeu de Courtney Barnett – sans médiator, avec une légère syncope entre le pouce et l'index – mériterait d'être étudié par toute personne souhaitant apprendre cette instrument, mais c'est indéniablement le talent d'écriture qui transparaît dans ces dix titres que l'on découvre comme une belle confession. Et en écoutant l'enchainement de “City Looks Pretty” et “Charity”, on se prend presque à imaginer un duo avec Mark Kozelek, où chacun nous raconterait une longue histoire, tissée sur quelques lignes simples de guitare, pendant une quinzaine de minutes environ.

La comparaison peut surprendre, alors qu'il serait plus facile d'y associer l'écriture d'un Lou Reed, voire même de tout un pan du rock des années 70 allant des Runaways à Bowie, période Tony Visconti. Il n'empêche, on entend un peu tout ça sur le dernier disque de Courtney Barnett qui se révèle une arme redoutable pour affronter cette fatigue que l'on porte sur les épaules en attendant impatiemment les vacances. Dans ces moments là, on sait que l'on pourra toujours reprendre son souffle avec le coolos “Need a Little Time” ou s'énerver d'une colère saine avec l'immense “I'm Not Your Mother, I'm Not Your Bitch”. Bien reçu, Courtney !

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Hopefulessness
  2. City Looks Pretty
  3. Charity
  4. Need A Little Time
  5. Nameless, Faceless
  6. I'm Not Your Mother, I'm Not Your Bitch
  7. Crippling Self-Doubt And A General Lack Of Confidence
  8. Help Your Self
  9. Walkin' On Eggshells
  10. Sunday Roast

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews