The Creatures - Hai!

04/02/2004, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE CREATURES - Hai!
(Chronowax)

THE CREATURES - Hai!C'est comme ça les vacances, on veut passer à autre chose, se libérer du quotidien, mais on ne réussit pas toujours. Alors on essaye de changer d'horizon, de partir au loin, de rencontrer des inconnus, de se confronter à d'autres cultures. The Creatures, c'est les vacances de Siouxsie et de Budgie. Loin des Banshees, au Japon, avec un nouvel ami, Leonard Eto, qui leur sert de guide. Comme par hasard, Leonard Eto, est un joueur de tambour (ex membre de la troupe Kodo)... Budgie est aux anges. Et la bande nouvellement formée s'enferme en studio pour confronter les tambours Taïko de Leonard à la batterie de Budgie. S'en suit une journée d'improvisation à deux avec de temps à autres une petite intervention de Siouxsie. Le tout est consigné sur bandes et le couple repart avec, un peu comme des touristes repartent avec leurs photos de vacances. "Hai!" c'est la soirée diapos qui raconte les aventures de Siouxsie et Budgie au Japon. Ici Siouxsie en tenue de geisha, là Budgie en train d'ingurgiter des sushi, un peu plus loin les deux en train de se battre avec un lézard géant en plastique dans un parc d'attraction... Sauf que, contrairement à celui de tonton Jackie en vacances à St Philibert (des algues, du mazout et le coup de soleil de tante Berthe en gros plan), le diaporama de Siouxsie et Budgie est réussi et intéressant de bout en bout.
Ils ont fait un copier/coller des séances d'improvisation de Tokyo, les ont modelées en sections/chansons en fonction des ambiances et Siouxsie y a rajouté ses vocalises et ses textes. "Hai!" est plus minimaliste qu'"Anima Animus", il démarre presque tribal, vire à la furie et fini martial. La tradition et la technologie s'entrechoquent avant de s'épouser. Les fantômes des ancêtres viennent se déhancher sur la piste de danse. "Godzilla" est un tube improbable qui s'accroche inexorablement à l'oreille pendant que "Tourniquet" ou le final "Tantara!" expérimentent dans le raffinement le plus complet avec des textures exquises. La rencontre entre Budgie et Eto est une réussite et le disque s'en ressent. Dense, atmosphérique, expérimental et groovy "Hai!" s'écoute de bout en bout avec plaisir et invite au voyage. Entre ce disque et le film "Lost in Translation", le Japon semble être devenu la destination la plus in du moment.

Gildas

Say Yes!
Around The World
Seven Tears
Godzilla!
Imagoro
Tourniquet
Further Nearer
City Island
Tantara!

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog