Curtis Newton - Lastweekendofsummer

18/03/2000, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CURTIS NEWTON - Lastweekendofsummer
(Mudah Peach Records)

CURTIS NEWTONC'est, au choix, d'un bluesman canadien ou du vrai nom du capitaine Flam que vient le nom de ce trio atypique. Personnellement, je penche pour la deuxième solution, d'une part parce que ça me rappelle des souvenirs de chocolat chaud et de biscuits BN, mais aussi parce que la musique est suffisamment "spatiale" pour que cela colle - et puis en fait le troisième morceau de la démo et son sample de la série animée donnent bien vite la solution. Entre un post rock de bouts de chandelles et un trip hop empli de sensualité, les trois de Curtis Newton n'ont pas voulu choisir. Ils laissent s'écouler sans effort une musique atmosphérique. Parfois délétère, parfois les deux pieds dans le béton, mais jamais énervante. La musique du trio est d'une fluidité rare et s'en va au gré des lignes mélodiques qui s'enchevêtrent les unes aux autres dans un magma riche en couleurs rappelant le penchant suave de TNT de Tortoise, une sorte de Mogwai sous Prozac. Cette démo est à rapprocher d'une autre réussite du post rock à la française : Madrid. Il y a dans la musique de Curtis Newton le même sens de l'espace, de la vibration lente qui vous emporte peu à peu vers un trou noir et son vide si rassurant. Le chant colle parfaitement à cette musique, il effleure les notes, les caresse dans le sens de la mélodie et ajoute encore un peu plus au sentiment de suspension. Quand le chant passe à la langue française, cela donne le seul morceau atypique de cette démo. Une sorte de cajolerie à la Cornu qui prouve la versatilité du groupe. Avec un tel potentiel, il n'y a qu'une chose à souhaiter : UN ALBUM, ET VITE.
Gildas

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals