David Viner - This Boy Don't Care

03/03/2005, par Monsieur Morel | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DAVID VINER - This Boy Don't Care
(Loog Records / Import) - [site]

DAVID VINER - This Boy Don't CareAlors que le charme de son premier album n'a pas cessé d'agir, David Viner, le bluesman le plus anglais de sa génération, revient me toucher en plein cœur avec un nouvel album encore meilleur.
Il faut dire que la palette de son blues cristallin et épuré, hérité de Skip James (pour n'en citer qu'un) s'est élargie. David Viner s'est en effet vu accompagné d'un vrai groupe dont fait partie l'un des frangins des Soledad Brothers. Flûte, Piano, Sax apportent donc de nouvelles couleurs musicales à David Viner. Les instruments ne sont pas utilisés ici dans l'idée d'une production lisse. Le piano sonne parfois comme enregistré depuis l'arrière salle d'un vieux saloon, le saxophone est employé comme une voix dans un chœur de doo-wop, la flûte évoquerait celles qui agrémentaient nos sucettes d'antan et dont nous faisions monter le piston sans se lasser. Chacune de leurs interventions semble choisie avec minutie et arrive comme un petit événement dans l'écoute du disque.
Par le biais de cette discipline des plus ancestrales, rabattues, et donc casse-gueules, qu'est le blues, le jeune homme parvient donc à surprendre discrètement son auditeur. Le blues mis entre ses mains redevient une musique personnelle et revigorante. Revigorant est sûrement l'adjectif le plus à même de résumer l'humeur musicale de l'album. A l'instar de Jon Spencer mais dans un style beaucoup plus calme, joyeux et drôle, David Viner redonne un coup de fouet au genre. Faire exploser le blues tout en lui rendant le plus beau des hommages, en somme.
David Viner fabriquerait alors le pendant anglais des vignettes acoustiques de Jack White. "This Boy Don't Care" ressemblerait à la rencontre inédite du blues du Mississippi et de la chambre de bonne londonienne.

Guillaume Morel

Sick and Tired of Being on my Own
You'd Think it'd Get a Little Easier
Goblin in my Bread
Nobody's Business
Don't Take it to Heart
Lay me Down
Seven Years
My House, my Home
I'm Getting Married in Spring
Bird Whistle
High Horse Blues
This Boy Don't Care
Please Think of Me
Viner's Outro


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog