Dead Bees Records - Label Sampler #3

27/10/2005, par Kévin Le Gall | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DEAD BEES RECORDS - Label Sampler #3
(Dead Bees Records)

DEAD BEES RECORDS - Label Sampler #3Ainsi nous arrive la compilation de Dead Bees, "label indépendant de jeunes à guitares" à la tâche honorable, celle de distribuer des groupes, français ou étrangers, peu connus au sein de notre hexagone.
Tâche d'autant plus honorable qu'elle est dure à critiquer. Tant de bonnes intentions ne peuvent laisser indifférent.
Il semblerait que ce soit justement là le but de la pop, toucher les sensibilités à l'aide de petits artifices, d'astuces alléchantes. Toujours dans la simplicité. En voilà une belle recette. Et ça tombe bien, les vingt titres ici présents l'appliquent, certains mieux que d'autres, c'est sûr, mais le résultat est tout de même intéressant.
Attachant même. Certains titres séduisent facilement à l'image du très beau "Any Way's The Same" de The Temporary Thing, le genre de chanson qui respire la joie de vivre à plein poumon et se fait un plaisir d'être chantée sous la douche. Dans un registre plus triste mais toujours aussi efficace on trouve les Fuck Buddies et leur magnifique "Be Home For Christmas" (voir l'interview du groupe pour en savoir plus sur cette chanson).
Autre heureuse apparition, les français de The Clerks dont le succès bien mérité ici et en Angleterre peut nous laisser espérer un album sous peu. Ils sont ici représentés par la chanson "The International Trust" - pas forcément le choix le plus judicieux en comparaison du reste de leur démo, mais, ça reste une question de goût (c'est bien comme ça qu'on dit, non ?).
A part ça, en dehors des habituels fers de lance du label que sont Call Me Loretta et leurs noisy-pop endiablée, The Nova Express au rock mélancolique, qui font toujours bonne figure, des invités de renom s'ajoutent à ce beau tableau ; on les avait découverts dans Dig, on a un moment espéré les voir en concert à Paris, on en a tous eu marre d'avoir à se procurer leurs albums en import (pour les plus honnêtes d'entre nous, pas moi en l'occurrence) et bien voilà, c'est fait, merci Dead Bees : The Brian Jonestown Massacre est enfin distribué en France. "I Dare You" et le désormais mythique "Not If You Were The Last Dandy On Hearth" donnent ici un bon aperçu du travail de la bande à Anton Newcombe, et offrent un petit voyage dans le temps, au milieu des sixties, entre pop et garage psyché, juste de quoi donner l'envie de se ruer chez son disquaire.
Pour le reste de la compil, sans jamais vraiment être exceptionnel et parvenir à vous hypnotiser, ça reste dans l'ensemble sympathique. Libre à chacun de se faire son opinion...
Bilan positif donc, on ressort agréablement charmé de cette cuvée 2005, suffisamment en tout cas pour vouloir reprendre des nouvelles bientôt...

Kevin Le Gall

Rick Bain / I Want To Die
The Temporary Thing / Any Way's The Same
The Nova Express / Bones & Silence
Call Me Loretta / High As A Holed Kite
The Every Thing / Luvin Time
The Black Angels / Black Grease
Eyelash Pulse / Evasion
The Arrogants / Let You Down
Let's Go Sailing / All I Want From You Is Love
Blitzen Trapper / 40 Stripes
The Brian Jonestown Massacre / I Dare You
Moore:Music - Hotelroom 8.00 in the Morning
Recife / São Paulo
Rick Bain / Comin' Round
The Clerks / The International Trust
The Brian Jonestown Massacre / Not If You Were The Last Dandy On Hearth
Blitzen Trapper / Cunning Revolution
The Temporary Thing / Icy Day's In L.A.
Fuck Buddies / Be Home For Christmas
Jayd (The Arrogants) / Nobody's Cool

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews