Dinosaur Jr. - Concert à l'Elysée Montmartre, Paris, le 6 septembre 2009

11/09/2009, par Christophe Dufeu | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DINOSAUR JR. - Concert à L'Elysée Montmartre, Paris, Le 6 Septembre 2009

19H30 ce dimanche soir à Pigalle ; le quartier connaît son effervescence habituelle et nous sommes quelques-uns à y contribuer puisque c'est vers l'Elysée Montmartre et le concert de Dinosaur Jr. que nous nous dirigeons. Une certaine excitation d'aller voir un groupe qui, depuis deux ans déjà, se retrouve dans sa formule originelle - depuis le retour de Murph et de Lou à la bergerie.

Johnny Foreigner, par Guillaume Sautereau (POPnews)

Le programme annonce "Johnny Foreigner" en première partie ; franchement, avec un nom pareil, je m'attendais à un (mauvais) groupe de rock français maîtrisant péniblement la langue de Shakespeare. En fait, c'est tout le contraire : c'est un groupe de Birmingham et, avec l'accent qu'ils ont dans ce coin de l'Angleterre, c'est plutôt nous qui avons du mal à comprendre ce qu'ils disent. Et qu'importe, le trio guitare/basse/batterie assure vraiment avec un guitariste plus qu'expressif et qui déploie une énergie folle, une bassiste qui le seconde efficacement et un batteur qui bidouille à ses heures quelques machines électroniques. Le tout au service d'un punk rock incisif et assez inventif, avec des breaks et rebondissements en tous genres (changements de rythmes, intermède vocal, ...) Rien de tout à fait révolutionnaire mais il serait vraiment injuste de bouder une telle fougue et un tel enthousiasme.

Dinosaur Jr (Jay Mascis), par Guillaume Sautereau (POPnews)

Après quelques minutes, Dinosaur Jr. apparaît sur scène avec son "no look" réglementaire : Jay Mascis, avec ses cheveux longs, gris et filasses, empoigne sa guitare devant un impressionnant mur d'amplis ; Murph, la boule à zéro, s'installe à la batterie - mise à l'avant-scène, au même niveau que ses deux collègues ; et (le plus soigné de la bande) Lou Barlow en chemise, les cheveux frisottants dans les yeux et arborant une barbe de trois jours, prend sa basse, apparemment heureux d'être là. Dès le premier titre, le trio installe son préhistorique mur du son et sa recette unique : gros son, jolies mélodies, voix geignarde et solos de guitare de Jay Mascis. Et les trois Dinosaur Jr. enchaînent ainsi classiques ("Feel the Pain", "The Wagon", "Freak Scene", ...) et chansons plus récentes issues, notamment, de leurs deux derniers et tout à fait recommandables albums ("Pieces", "Been There All The Time", ...) Si Jay Mascis reste assez statique et plutôt mutique (à peine quelques mots durant tout le concert, pas un sourire...), Lou Barlow, aux choeurs - et au chant sur quelques titres -, s'en donne à coeur joie sur sa basse.

Dinosaur Jr (Lou Barlow), par Guillaume Sautereau (POPnews)

La guitare de Mascis semble chauffée au fer rouge, passant par tous les stades de distorsion, et les bouchons d'oreilles ne sont pas tout à fait superflus. On regrettera juste l'aspect systématique de la formule "son lourd + solos de guitare" ; une pause un peu plus calme aurait été la bienvenue. Mais bon, avec des chansons aussi solides, retraçant toute la carrière du groupe, on ne va pas faire la fine bouche... Qui a parlé d'extinction des Dinosaur ?

Christophe Dufeu, avec la collaboration de Guillaume Sautereau et de Jean-Charles Dufeu
Photos de Guillaume Sautereau.

Merci à Hawa et Aurélie.


A lire également, sur Dinosaur Jr. :
la chronique de "Beyond" (2007)

The Lung
Been There All the Time
Back to Your Heart
I Want
The Wagon
Get me
Pieces
Plans
Feel the Pain
Little Fury Things
Forget the Swan
Freak Scene
In a Jar
I Don't Wanna Go There
Kracked/Sludgefeast


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals