Discographie de The Apartments, suite et fin : les singles

21/06/2010, par | Autre chose |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Nous terminons notre discographie commentée des Apartments, accompagnant la publication d'un long entretien avec Peter Walsh, par leurs quelques singles. Encore plus difficiles à trouver que les albums, malheureusement, ils recèlent quelques-uns des plus beaux trésors de l'Australien. "Return of the Hypnotist" (7", 1979) Comme le "Karen" des Go-Betweens, ce 45-tours de trois titres sortit à 500 exemplaires sur le petit label Able Tasman, créé par Robert Forster. Derrière un rock-new wave encore fruste, on peut déjà déceler le talent de mélodiste de Peter Walsh. "All you Wanted" (7", 1984) Après avoir passé quelques années infructueuses à New York, Walsh retourne en Australie où il enregistre ce single qui lui servira de carte de visite auprès de Rough Trade (le label le ressortira dans une version différente). La mélodie plutôt pop et les "la la la" du refrain contiennent à peine la frustration et les désillusions qui transparaissent dans la voix et les paroles. La face B, "Fever Elsewhere", avec sa batterie martiale et son solo de piano, n'est jamais apparue sur CD. "The Shyest Time" (12", 1988) Enregistré pour la B.O. d'un film de John Hughes, "Some Kind of Wonderful" (1986), ce titre magnifique, plus accessible que le premier album, aurait pu (dû ?) être un tube, ou du moins lancer enfin la carrière des Apartments. Une sombre bataille légale en décida autrement, et le single ne sortit qu'en 1988 sur le petit label Glass, dans l'indifférence générale. "Sunset Hotel" (CD EP, 1994) Offert aux premier acheteurs de la réédition de "The Evening Visits", ce CD réunit, outre "Sunset Hotel", trois morceaux en version acoustique (voix-guitare) : "All His Stupid Friends" et "Could I Hide Here ?", tirés de "Drift", et l'inédit "Everyday Will Be New" (aka "Never Be Blue"). Le génie de Walsh dans son plus simple appareil. "Things You'll Keep"/ "Life" (CD EP, 1995) Le morceau "Things You'll Keep", tiré de "A Life Full of Farewells", est accompagné de trois titres extraits de singles : "All You Wanted", "The Shyest Time" et l'intimiste "Make It Count". A chercher en priorité.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals