Julie Doiron - Désormais

17/04/2002, par Rodérick Petetin | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

JULIE DOIRON - Désormais
(Jagjaguwar / import) - [site]

JULIE DOIRON - DésormaisToujours en retard d'un train, je découvre "Désormais" de Julie Doiron (et elle aussi par la même occasion !) au moment même où sort aux Etats-Unis son troisième album, "Heart and crime"… Attiré vers la canadienne par une apparition timide lors du concert des frères Herman Düne à Nancy, je me suis mis en quête de dénicher un support audio à mes souvenirs encore embrumés du live qu'elle avait donné il y a quelques mois maintenant !

Sorti uniquement en import de ce côté-ci de l'atlantique et assez difficile à obtenir, ce "Désormais" est l'objet atypique que j'espérais : véritable carnet intime des peines de cœur de la jeune femme, à la fois mélancolique et hautement revigorant par sa fraîcheur. Ces dix chansons sont un véritable voyage à dos de libellule vers les les états d'âme flottants à la surface de Mademoiselle Doiron. La fragilité de l'ensemble est renforcée par le parti pris acoustique de la production et par la langue choisie : le français pour la majorité des chansons (escapade temporaire pour cette artiste au répertoire quasi-exclusivement chanté en anglais).
Ouvert par "Ce charmant cœur", l'album est, à quelques instruments près, très homogène dans sa forme jusqu'à la fin et ce "Faites de beaux rêves", invitation magnifique dans la stricte continuité de ce "Désormais".
Voix sublime de sensibilité aussi loin possible de celles que les fous veulent nous imposer comme références gueulantes, album à part et grand talent de composition. A découvrir.

Rodérick

Ce charmant cœur
La jeune amoureuse
Faites de beaux rêves
Don't ask
Le piano
Tu es malade
Au contraire
Pour toujours
Penses-donc (tu es seule)
Faites de beaux rêves


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals