Julie Doiron - Goodnight Nobody

03/11/2004, par Jan Fiévé | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

JULIE DOIRON - Goodnight Nobody
(Vicious Circle / Chronowax)

JULIE DOIRON - Goodnight NobodyCurieux, tout de même, certaines coïncidences. Le 26 octobre 2003, Julie Doiron donnait à la Guinguette Pirate un concert en partie improvisé, histoire de roder ses nouvelles chansons, destinées à être enregistrées le lendemain en compagnie des faux-frères mais vrais cow-boys Herman Düne. Loin des shows ultra calibrées de nombre de ses petites camarades nord américaines, c'était en toute simplicité que la jeune Canadienne avait su nous séduire. Un an plus tard, soit le 26 octobre 2004 si mes calculs sont bons, le fruit de ce travail iconoclaste arrive dans les bacs de nos disquaires préférés. Et de constater immédiatement que ce qui n'était qu'un joli concert délicieusement bancal s'est métamorphosé par on ne sait quel tour de baguette magique en album majestueux. Secondée avec une élégante sobriété par le trio le plus antifolk de France, la douce Julie, guitares et banjos en bandoulière, nous livre un bouquet de chansons anthracites curieusement apaisant, mélancolique tout autant que lumineux. Avec un naturel déconcertant, Miss Doiron nous raconte ses petites joies domestiques et ses petites peines quotidiennes, prouvant s'il en était besoin que notre morne réalité ne se départit jamais totalement de sa grâce et de son élégance. Ou l'art et la manière de toucher à l'universel en parlant de l'intime. Avec franchise. Avec fraîcheur.

Jan

Snow Falls in November
Sorry Part III
Last Night
No Moneys Makers
Tonight is no Night
Dirty Feet
Dance All Night
When I Awake
The Songwriter
Some Blues
Banjo
Good Night

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews