Du premier choix cette année chez The Jazz Butcher

09/02/2016, par | Autre chose |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

1

Petite légende indie des années 80-90, l'Anglais Pat Fish (membre principal de The Jazz Butcher ou The Jazz Butcher Conspiracy) a pendant longtemps sorti un album par an en moyenne, ainsi qu'une belle collection de singles. Si le diplômé de philosophie d'Oxford a aujourd'hui ralenti le rythme, l'année 2016 va nous permettre de nous replonger dans sa riche discographie à travers une série de rééditions sur le label Fire. Le 19 février, c'est son album le plus récent, “Last of the Gentleman Adventurers”, qui reparaît. Sorti à l'origine en 2012, tiré seulement à mille exemplaires financés par une campagne sur Pledge Music, ce disque méconnu et délicieux est à compter parmi les tout meilleurs de sa discographie. Il contient notamment un titre chanté en français, “Tombé dans les pommes” (en écoute ici), comme jadis “La Mer”, un morceau enregistré dans les années 80 et repris par les Little Rabbits sur leur premier album.

Suivront au cours de l'année deux coffrets rétrospectifs. Le Volume 1 rassemblera les quatre albums enregistrés par The Jazz Butcher entre 1983 et 1986 pour Glass records : ‘“In Bath of Bacon”, “A Scandal in Bohemia”, “Sex & Travel” et “Distressed Gentlefolk”. Le second couvrira la période 1988-1991 chez Creation, avec “Fishcoteque”, “Big Planet Scary Planet”, “Cult of the Basement” et “Condition Blue”. On espère que “Waiting for the Love Bus” (1993) et “Illuminate” (1995), sortis sur le même label, reverront aussi la lumière du jour. L'occasion en tout cas de redécouvrir un songwriter original, aussi brillant dans la fantaisie que dans l'émotion, et admiré par ses pairs, de Pete Kember alias Sonic Boom à l'incontournable Alan McGee. Enfin, un nouvel album, “The Highest in the Land”, est promis pour l'automne, et quelques dates de concerts pourraient être annoncées.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog