Efterklang - Under Giant Trees

29/05/2007, par Frédéric Antona | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

EFTERKLANG - Under Giant Trees
(The Leaf Label / Pias) [site] - acheter ce disque

EFTERKLANG - Under Giant TreesEn voilà un drôle d'oiseau. Un EP en provenance du Danemark, d'une durée proche d'un album, presque totalement instrumental. Sur "Falling Horses", un accord dissonant résonne de plus en plus fort, lorsque soudain des instruments divers viennent s'y adjoindre, et débute alors une sorte de symphonie titubante, avec une grosse caisse qui résonne dans le lointain, étouffée. Les claviers, les harpes se relaient au chevet de cette mélodie malade, d'où nous parviennent des murmures, puis des voix harmonisées. Le morceau s'achève telle une fanfare tragique. Définir la musique d'Efterklang n'est pas chose aisée. Godspeed You! Black Emperor n'est pas loin, dans sa volonté d'étirer les morceaux, de créer des ambiances envoûtantes et lourdes. "Himmelbjerget" est plus "classique" dans une certaine mesure, avec une partie chantée plus indentifiable, bien que la voix féminine soit terrifiante et lunaire.
Des ambiances musicales apparemment antagonistes se succèdent au sein d'un même morceau, les parties oniriques et inquiétantes laissant la place à des parties de cuivres solennelles (comme sur le "Himmelbjerget" déjà cité). Pas besoin de prise de stupéfiants pour apprécier toute la puissance désespérée de ce disque. Ecoutez simplement "Hands Playing Butterfly", et vous aurez cette impression d'être dans une BD de Tardi, lorsque le héros se balade dans les banlieues désolées tandis que la nuit tombe. "Towards the Bare Hill", s'avère plus rassurant, ne serait-ce que par la présence d'un rythme décelable, plus régulier, comme si le cœur de l'artiste s'était remis à battre. Des chœurs viennent rajouter de la couleur à l'ensemble, bien que l'on soit ici plus proche des chœurs de l'armée rouge que des Polyphonic Spree. Fascinant par la série de sentiments contradictoires qu'il suscite.
Sur ce, je vous quitte, je dois me réécouter "The Marble Index" de Nico. Pour rester dans le même ton...

Frédéric Antona

Falling Horses
Himmelbjerget
Hands Playing Butterfly
Towards the Bare Hill
Jojo

 


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals