V/A - Ich möchte ein Eicher sein

13/10/2005, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

V/A - Ich Möchte Ein Eicher Sein
(Poor Records & Gentlemen Records / La Baleine) acheter ce disque

V/A - Ich Möchte Eine Eicher Sein C'était en 1984, à la télévision, un animateur à mèche pas encore météorisée relatait les infos du jour aux écoliers, sur un ton badin et animé. Ça s'appelait le mini JT et le générique était signé par un Suisse Allemand chantant en anglais, j'ai nommé Stephan Eicher. A cette époque, le jeune Stephan écumait les scènes provinciales accompagné de son mur de claviers, il était régulièrement décrit comme un jeune prodige de la musique électronique expérimentale et faisait même la une d'un des premiers numéros des Inrocks. Je sais, ça fait sourire maintenant mais à l'époque c'était impressionnant. Et si en plus je vous dis qu'avant sa carrière solo, il partageait la scène avec son frère Martin au sein du groupe Grauzone et que leur premier single "Eisbar" s'est vendu à plus de 500 000 exemplaires, on frôle l'hystérie.

Il était donc temps que la scène électronique actuelle, si friande du renouveau des années 80, se penche sur le cas Eicher. C'est désormais chose faite grâce à cette compilation qui réunit une grande partie de la scène indé suisse (avec aussi quelques Français) autour de la musique de Stephan Eicher. Il y a ici des reprises, des remixes, des réinterprétations et pas mal de talent.
C'est Avril et Eve +++++ qui ouvre le bal avec une reprise délicieusement glacée de "Eisbar" (ce titre est d'ailleurs retravaillé 3 fois sur la compilation sans une seule déception). Puis, le premier "Tube" de Stephan Eicher en solo, "Two People In A Room", est revu et passablement corrigé par Water Lilly, une Genevoise qui pratique l'électroclash déraisonnée tout en conservant le groove froid de l'original. Les titres s'enchaînent à la vitesse grand V et comme sur toutes les compiles hommage il y a de franches réussites, comme les Magicrays qui reprennent "La Chanson Bleue" façon Silvain Vanot en forme, Velma qui décompose "La Pièce" et lui donne une autre dimension toute aérienne, ou encore les Nu Wave Hookers qui s'amusent avec la "Noise Boys Song" et la font rebondir dans tous les sens.
Il y a aussi quelques plantages flagrants sur lesquels je ne m'appesantirais pas, mais l'un dans l'autre, cette compilation atteint doublement son objectif : elle permet de revisiter la discographie de Stephan Eicher tout en faisant découvrir une flopée de nouveaux artistes intéressants. Bien bel effort d'un label à suivre de près.

Gildas Le Pallec

Eisbar
Two People In A Room
Nice
Les Filles Du Limmatquai
La Pièce
Ich Lieb Sie
Miniminiminiminijupe
Noise Boys Song
Heidiland
Eisbaer
Combien De Temps
Traume Mit Mir
Les Filles Du Limmatquai
Filmserie N°3
Paris
La Chanson Bleue
Ice Bear


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews