El Boy Die - How The Way Is Long...

23/11/2007, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

EL BOY DIE - How The Way Is Long...
(Waterhouse Records / Musicast) [site] - acheter ce disque

EL BOY DIE - How The Way Is Long...El Boy Die a bien écouté Neil Young, c'est certain ; le Neil Young désabusé de "Tonight's the Night" qui transparaît sur certains titres parmi les plus calmes ou sur ce "Little Wind", un peu plus enjoué. Mais El Boy Die a une voix douce et légèrement flûtée qui permet de le démarquer du Loner - son chant de tête, souvent dans les aigus, surprend d'ailleurs lors des premières écoutes. Jouant, au début de l'album, à alterner les styles à la manière de Sparklehorse (d'un "Don't Kick the Horse" électrique et choral à "Strange Feeling", nettement plus neurasthénique), il trouve sa vitesse de croisière et s'émancipe vraiment des influences précédemment citées sur une face B (virtuelle) principalement constituée de ballades bucoliques richement arrangées. Son écriture mélodique est en effet mise en valeur par une production impeccable : guitares électriques et acoustiques brillantes, piano discret mais au soutien efficace, cordes, chœurs et flûtes de circonstances. Ses chansons puisent dans le folk bien sûr, mais aussi dans les méandres de la country alternative ou d'une pop finalement assez abordable. Ses compositions intimistes et le goût d'un chant élaboré ("Lullaby (part I)") le rapprochent également d'autres artistes français discrets mais plutôt sympathiques aperçus de-ci de-là (Eddy Crampes, Jocari, ...). El Boy Die, lui, est parti poursuivre sa route au Canada. Souhaitons lui encore un long chemin.

Christophe Dufeu

Don't Kick the Horse
Strange Feeling
The One I Can Love
Little Wind
Broken Wings
Lullaby (part I)
Lullaby (part II)
La, la, la
My Heart

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals