Eps en bref : Coming Soon, 1=0, DONE, OH! BOY

15/03/2016, par | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Coming Soon - Sun Gets In

Coming Soon - Sun Gets In

Les Français étaient remontés très haut dans mes charts personnels, par la grâce d'un bel EP confirmé d'un "Tiger Meets Lion" furieusement pop. Si l'on pouvait s'attendre à une suite du même acabit pour la troupe française, "Sun Gets In" témoigne d'un petit zeste de nostalgie folk, mais parfaitement diluée dans des mélodies pop de belle facture. En cinq titres, Coming Soon confirme un vrai savoir-faire, à la fois mélancolique ("Interstellar", "Waves"), entraînant ("Suzanna", "Sun Gets In" donnent envie de chanter) avant de signer un bel instrumental "The Marshes of Mount Liang". La boucle se referme même sur une reprise bien à leur sauce de... Hank Williams, preuve que les jeunes Français n'ont ni envie de tourner le dos à leurs racines, ni de cesser de tenter de nouvelles choses. Vivement la suite !

 

1=0 - Cheul

1=0 Cheul

1=0 est un habitué de nos services, tant le groupe français continue à enchaîner les mandales avec le même bonheur. Le choix d’un nouvel EP va une fois de plus parfaitement à la musique du groupe, qui tel un boxeur semble se concentrer sur l’économie des gestes pour viser l’efficacité. Si “Guy” est peut-être le plus accessible des quatre morceaux, avec ses guitares moins râpeuses, on se délecte de la puissance acerbe de “Cheul” et “Remplir” avec leurs textes cinglants, du post-rock de “Tout”, tout en louant la capacité au groupe à enchaîner les EP, pour conserver à la fois la même puissance et la même énergie brute.

Done - EP

Done - EP

Du noise, du sale, du râpeux : Done ne fait pas dans la dentelle sur ces quatre titres. Loin de prendre le parti de courir vite, le quatuor girondin la joue un peu vicieuse. Une basse bien marquée, des guitares abrasives à souhait et un son volontairement implacable : il n’y pas de place pour les grigris, les trucs torturés. La production se fait oublier pour ne conserver que la partie la plus brute des morceaux, et ça marche pleinement. Formats courts (“Allright”, “Delicious”) ou plus longs en durée (“Nothing More”), ces quatre titres sont une balise dans le début de carrière de Done, qui ne demande qu’à continuer à distribuer de féroces coups musicaux. La suite arrive dans les prochains mois.

 

 

OH! Boy - The Fall

OH BOY

J’ai failli passer à côté de cet EP de quatre titres, signés d’un épatant groupe français, qui convoque à la même table LCD Soundsystem et Kraftwerk, pour un cocktail à la fois geek et dansant. “Space Invaders”, dont vous pouvez apprécier le clip ci-dessous, présente l’ADN du groupe que les trois autres titres confirment à 100% : efficace sur disque, le groupe présente un évident potentiel live. Les deux têtes pensantes de Oh! Boy, Benn et Slip sont sacrément couillues d’assumer des velléités de dancefloor, pas toujours frénétique (“What If There Is No Tomorrow”), mais l’écoute du très puissant “Clockwork Song” confirme que leurs ambitions n’ont rien d’usurpé.

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews