ESG - Keep On Moving

21/08/2006, par Ursagraph | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ESG - Keep On Moving
(Soul Jazz / Discograph) - acheter ce disque

ESG - Keep On MovingCinq ans ont passé depuis la résurrection inespérée d'ESG. Le label londonien Soul Jazz avait, suite à la réédition de "A South Bronx History", compilation / album qui datait de 1983, réussi à réunir les sœurs Scroggins autour d'une table de mixage. Le résultat, "Step Off" avait toutes les qualités des premiers essais d'ESG, vingt ans plus tôt.
Après un break de - seulement - quatre ans et un longue série de concerts qui ont vu le groupe familial et inter-générationnel (Nicole et Chistelle, filles de Renee et Valerie ont rejoint le groupe) mettre Rennes en Trans en 2002, c'est un nouveau manifeste dansant qui arrive à point nommé par ces chaleurs estivales.
"Keep on Moving" est du pur ESG : un son énorme dont la rythmique fait à la fois office de squelette, de muscles et de cervelle. "Purely Physical" et son tempo tout raide prévient le néophyte : pas de frous-frous, de strings fluos ou de racolages sonores. Si les seules paroles de cette chanson pourraient porter à confusion ("Eh, bébé, c'est purement physique !"), le glamour d'ESG n'est pas celui qu'on voit à la télé à longueur de journée. C'est plutôt une science du rien que les années auraient polie et façonnée jusqu'à en faire un instrument de séduction auquel personne ne peut résister. Si on devait expliquer à un extra-terrestre le mot "groove", ESG en serait la définition ultime.
Autres bons moments, "I'd Do It for You" et son phrasé pop et "Everything Goes" qui sent le New-York de Blondie à plein nez . "Ex" est sans doute le morceau de rupture amoureuse le plus poignant depuis des lustres : juste un piano égrenant les mêmes accords et un tic-tac de fin de règne qui accompagnent la voix aussi éraillée que magnifique de Renee Scroggins. Plus minimal, il y a le silence mais pas sûr que le consommateur comprenne.....
Un album de punk-funk triste comme un dancefloor vide après une big fiesta. En ces temps de commémorations post-11 septembre, la mairie de NYC devrait également ériger une statue d'ESG en plein milieu du Bronx. Car elles ont su, depuis presque un quart de siècle, redonner vie à la musique de ce quartier de misère. Un quartier qui continue de bouger ses fesses. Et de bien belle manière.

Ursa Graph

Purely Physical
Keep On Moving
The Road
Insane (Tambourine Mix)
I'd Do It For You
Everything Goes
Ex
Insane (Bass Mix)
Gimme A Blast


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals