Evening Hymns + Wooden Sky à l’Espace B (Paris), le 10/09/2012

20/09/2012, par et Maéva Pensivy | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Pour moi, provincial endurci, c’était une première à l’Espace B, où je rejoins donc Maéva, que vous pouvez remercier pour ses photos. Elle est d’ailleurs accompagnée de Magiciens, ce que je mets longtemps à transformer dans mon cerveau décidément ramolli en "gens de Magic" (deux jours pour comprendre, vous pouvez applaudir). Les premiers à ouvrir le bal sont les Canadiens de The Wooden Sky, donc direction...

Wooden Sky @ Espace B, 11/09/12

Le sauna. Ou le hammam (mais il faisait sec au début). Cette chaleur prend la tête d’entrée, c’est comme un mur qui tombe dessus, faisant de l’assistance un joyeux parc de zombies en déshydratation accélérée. Juste le temps de saluer notre ex-rédacteur Benoît Barnéoud que les cinq de The Wooden Sky se lancent. Le style me rappelle Other Lives en une version plus terreuse, plus brute aussi. Violon et claviers sont de beaux ajouts à cette base americana qui sent bon la forêt, la route, mais ne s’enferme pas dans les clichés. Très sympathique sur scène, le groupe fait preuve d’une belle conviction malgré la chaleur.

Evening Hymns @ Espace B, 11/09/12

Après une salvatrice pause à l’air libre, qui permet de retrouver face humaine, tout le monde revient dans la fournaise pour Evening Hymns. Ayant enregistré leur dernier album avec Wooden Sky, le groupe est encore présent et ça fait du monde sur scène. Jonas Bonnetta a quand même l’air un peu dans son monde, en tout cas dans une sphère intime qu’il sait faire partager à merveille dans ses chansons, et cette émotion qui irrigue chaque chanson est toute l’essence du plaisir qu’il y a à voir Evening Hymns sur scène. Les titres du nouvel album ("Family Tree", "Cabin in the Burn" qui devient en tous points sublime en live) comme les titres plus anciens ("Cedars", qui est en rapport avec la mort du père de Jonas, peu avant la fin de "Spirit Guides", et dont on sent qu’elle a aussi influencé l’écriture du dernier disque, un "Broken Rifle" joué avec beaucoup de coeur, "Dead Deer" que je préfère néanmoins légèrement plus... intime, en formation réduite) réjouissent. Ce qui fait encore plus plaisir, et fait monter la température d’un cran, c’est la montée sur scène de Ken Stringfellow le temps d’une reprise de "Thirteen" de Big Star !

Ken Stringfellow (Big Star) @ Espace B, 11/09/12

Après la fin sur “Spectral Dusk" (dont nous aurons l’histoire de la génèse), rendez-vous est pris... dehors, pour un rappel sous une fine pluie. Un titre pour The Wooden Sky, un magnifique “History Books” sussuré en duo par Evening Hymns devant une foule médusée, cette soirée a décidément tenu toutes ses promesses.

Evening Hymns @ Espace B, 11/09/12

Photos : Maéva Pensivy / Merci à Erwan.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews