Expérience - Nous (en) sommes encore là

16/05/2008, par David Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

EXPÉRIENCE - Nous (en) Sommes Encore Là
(Boxson / Anticraft) [site] - acheter ce disque

EXPÉRIENCE - Nous (en) Sommes Encore LàC'est plutôt osé de la part de Michel Cloup de commencer le nouvel album d'Expérience par un refrain scandant : "Qui a encore envie d'entendre ça ?". Douze ans après "#3", on ne s'est toujours pas remis de la claque magistrale infligée par Diabologum, ses guitares lourdes, ses refrains scandés, son immense révolte. Et on peut en effet se poser la question de la pertinence de continuer dans cette veine, même sans Arnaud Michniak, et remercier le groupe de poser d'entrée la question, d'autant que l'album y répond partiellement. De fait, Cloup persiste dans l'intransigeance avec "Nous (en) sommes encore là", quatrième album signé Expérience : long, électrique et violent, le disque repose sur ce pessimisme libertaire qui a fait du groupe toulousain un tel ovni du rock français. On ne s'embarrasse pas de contingences, on ne connaît pas la concession chez ces gens-là. La contestation est partout, dans les distorsions brutes et les rythmiques qui claquent comme dans les textes sombres, sur cette pochette floue ou dans le refus de céder aux sirènes de la nouveauté.
Il est donc clair que "Nous (en) sommes encore là" ne marquera pas les esprits autant que le fit "#3" en son temps, et se place dans la continuité de la carrière du groupe. Mais c'est plutôt aux entournures que l'album fait la différence avec ses prédécesseurs, quand le groupe daigne dévier, même légèrement, de sa ligne de conduite habituelle, et prend des risques : Cloup est inégal dans les textes ouvertement politiques ("Les aspects positifs des jeunes énergies négatives" est aussi percutant que "Ils sont devenus fous", tentative d'abstract hip hop, est truffé de clichés). Mais il excelle souvent quand il s'en dépêtre ("Une larme dans un verre d'eau", logorrhée surréaliste égrenant des associations d'idées loufoques). La chanteuse Mary Jane, sur deux titres, vient alléger de choeurs éthérés deux titres pourtant tendus, dont "Retrouvée", la belle surprise de l'album. Arm, chanteur de Psykick Lyrikah, est assez convaincant aussi sur "La République invisible".
Bref, Experience enfonce le clou mais propose un album qui, sans renouveler fondamentalement son discours offensif, s'offre de belles alternatives.

David Dufeu

A lire également, sur Expérience :
la chronique de "Hémisphère gauche" (2004)
l'interview (2001)
Entendre ça
Une larme dans un verre d'eau
Les aspects positifs des jeunes énergies négatives
Ils sont devenus fous
Something Broken
Il y a toujours une lumière
Ever Got the Feelin' You've Been Cheated ?
La République invisible
La Vérité
Petite précision (à l'attention d'un ami)
Des Héros
Retrouvée
Entre deux
Nous (en) sommes encore là

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews