Les Fragments De La Nuit - Musique du Crépuscule

17/07/2008, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

LES FRAGMENTS DE LA NUIT - Musique Du Crépuscule
(Eqvilibrivm Music) [site]

LES FRAGMENTS DE LA NUIT - Musique Du CrépusculeAvant même d'écouter la "Musique du crépuscule" il est difficile de ne pas se faire quelques a priori. La pochette du disque (réalisée par Aurélien Police – www.aurelienpolice.com) évoque le "Labyrinthe de Pan" de Guillermo Del Toro ou le cimetière de "L'Étrange Noël de Monsieur Jack" de Tim Burton. Le nom du groupe, le titre de l'album et les titres des chansons ensuite ("Éveil des fées", "Château enchanté"…) contribuent à renforcer cette idée de plongeon dans un univers gothico-merveilleux entre Tolkien et Lovecraft. Et, dès les premières minutes de "Éveil des fées", on sait à quoi s'en tenir. Piano, violons et voix d'outre tombe se mélangent dans les brumes et on est transporté sur le set de "Bilbo le Hobbit", le film. Comme souvent dans le cas de musiques instrumentales il est difficile de ne pas parler de musiques de films, surtout que Michel Villar (piano) et Ombeline Chardès (violon), le duo à l'origine du groupe (qui est désormais un quintet), a commencé par la composition de bandes son, mais il ne faut pas s'arrêter la.

Ce qui change sur cet album c'est la brièveté des compositions. Quand la plupart des auteurs de musiques instrumentales se perdent dans des mouvements de 15 à 20 minutes, Les Fragments de la nuit, eux, se limitent à moins de 3 minutes. Des miniatures mémorables au format presque pop pour amateurs de néo-classique pressés. Et, parce que Les Fragments de la nuit savent alterner les staccatos de piano et les tourbillons des violons avec des choeurs fantomatiques et des aplats de violoncelles on passe de mouvements hypnotiques et répétitifs à des plages d'ambient mélancoliques et reposantes, ce qui rompt la monotonie et garde l'auditeur sur ses gardes.

Comme son titre l'indique, "Musique du crépuscule" explore la nuit en musique. Une nuit fantastique, et sombre où les vampires règnent sans partage sur un univers fait de volupté sensuelle et de recueillement. Malgré tout, c'est quand même le cauchemar qui s'impose au fil des écoutes et la musique se fait oppressante à souhait. Idéal pour se faire peur dans le noir, Les fans du premier album d'A Silver Mt. Zion apprécieront.


Gildas

Éveil des fées
Assault
La Ronde des fées
Entre Ciel Et Fer
Devenons Demain I
Devenons Demain II
Solitude
Solarisation
La Chambre des fées
Soleils noirs pour lune blanche
La Mélodie de La tête
Le Château enchanté
Le Scarabée bleu
Soleils noirs pour lune blanche - Tango
Les Eaux dormantes
Alpha du Centaure

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog