François Virot - Yes or No

09/10/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

FRANÇOIS VIROT - Yes Or No
(Clapping Music / Abeille Musique) [site] - acheter ce disque

FRANÇOIS VIROT - Yes Or NoEt si finalement le plus intéressant chez Animal Collective, ce n'était pas avant toute chose son rôle de défricheur ? Depuis quelques mois, on voit pulluler un nombre notoire de groupes s'inspirant avec génie de la fougue des New Yorkais. Après Yeasayer et les Dodos, voici François Virot. Attention, le Lyonnais n'a pas grand chose à voir avec les deux précédents. François Virot fait du folk intimiste, torturé comme du Troy Von Balthazar, mais la ressemblance avec un Panda Bear en unplugged est assez frappante.
Batteur de Clara Clara, on l'avait aussi aperçu sur le CQFD des Inrocks 2006 et vu chanter dans un vétuste salon de coiffure sur la Blogothèque. Son visage tordu de douleur à chaque mot prononcé révélait une profonde sincérité. Bien sûr, ce n'est pas parce qu'on est sincère qu'on est forcément intéressant mais toute cette violence rentrée marquait les esprits. Donc je l'attendais fiévreusement, le premier album solo du Gone.
"Not the One" introduit l'album en douceur. Avec un brin de timidité charmant, François y prend de l'assurance progressivement, ne voulant pas nous brusquer, mais c'est raté. On est complètement estomaqué. Au niveau hexagonal et dans un registre complètement différent, je n'avais jamais été autant ébranlé depuis les diverses productions d'Arnaud Michniak. François a trouvé la juste mesure, le bon dosage qu'il fallait assurer pour son album. La rage n'explose pas, elle est contenue et affleure juste comme il faut sur les mélodies dépouillées et bricolées du Lyonnais. Relevées ou mélancoliques, les accords se superposent sur des percussions d'une nature indéterminée et des perturbations prosaïques (toussotements...). "Island" semble s'être évadé tout droit de "Sung Tongs", Virot y jacasse à la manière d'Avey Tare en accélérant joyeusement la machine. Il nous convainc durablement avec "Say Fiesta", une ballade éblouissante et imparable avant de nous poignarder en plein coeur avec le mélancolique "Young Sand". François Virot s'offre même une diaphane reprise de Billie Holliday, "I Wish I Had You", assumée tout en légèreté.
Absolument poignant et attachant, "Yes or No" risque de marquer les esprits.

Vincent Le Doeuff

Not the One
Dummies
Island
Cascade
Kisses
Say Fiesta
Young Sand
Where O Where A
I Wish I Had You
Fish Boy
Yes Suh

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews